Toilette à compost

Horizon Transition
Mar 31, 2017 · 8 min read

[:fr]

En démarrant un projet comme celui-ci, considérer l’essence que nous consommerons fait un peu pâlir le mot transition dans le projet. Cependant, à force de lecture et d’envisager la vie dans un camion, on se fait petit à petit à l’idée, qu’outre l’essence, mais nous serons peut-être plus écolos dans notre mode de vie que ce que nous étions en appartement. Nous pourrons produire notre électricité nos besoins, mais une chose plus dure à imaginer lorsque l’on est sédentaire dans une ville, nous ne serons plus des “tout à l’eau”.

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

Un siège…

Avec la concentration de population dans les bourgs il y eut rapidement un problème de salubrité qui s’est dévoilé. Alors que dans la campagne, on peut faire ses besoins dans un coin sans en produire une quantité énorme, les bourgs de l’époque se sont vite retrouvés avec des montagnes d’excréments. Savez-vous d’où vient le mot cul-de-sac qui nomme une rue avec une impasse? C’était des toilettes à aire ouverte. Savez-vous pourquoi les chapeaux et les bottes sont devenus un code vestimentaire dans les villes? Les chaudières renfermant les besoins de la nuit étaient jetées par les fenêtres et dans les grandes villes les excréments étaient très présents. On a lors mis en place des égouts.

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

Une toilette!

L’égout a été la solution aux problèmes de salubrité causés par les excréments, par leur concentration due à la densité de population des villes. Sauf que là ou une petite quantité peut suivre un cycle de décomposition normal pour redevenir du compost, une concentration trop importante devient un poison et un contamineur de sol. Ce que l’on appelle maintenant le “tout-à-l’égout”, le “tout à l’eau” est ce phénomène moderne ou nous mettons une panoplie de chose dans l’eau. Car tout ce qui se trouve dans la nourriture que vous mangez s’y retrouve, mais aussi les médicaments et tous les produits chimiques que vous pouvez prendre. Beaucoup utilisent aussi la toilette comme une poubelle qui fait disparaitre tout. Résultat des courses; l’eau est un fourre-tout contaminé qu’il faut traité énormément.

toilette sèche camion
toilette sèche camion

Un sceau tout simplement

Les toilettes sèches sont une solution à cette problématique. Vous faites vos besoins dans un bac où vous y mélangerez du brun, un produit sec (sciures, chaux, terre, un mélange, etc.) et le tour est joué. Une fois plein vous le mettez dans un bac à compost et vous laissez faire la nature, dans quelques mois vous vous retrouvez avec un engrais à mélanger pour vos plantes ou à remettre avec de la terre dans le sol. Si le mélange est bien fait, il n’y a pas d’odeur, car quand vous allez aux toilettes, ce qui peut être une source d’odeur nauséabonde et s’intensifier, c’est le fait que cela soit dans l’eau et que ça fermente. Prenez un caca de chien dehors, cela ne sent rien quand c’est sec. Ce qu’il faut c’est avoir la bonne quantité pour le mélange.

Avoir une toilette sèche en ville c’est pas le plus facile, tout est déjà installé pour être relié aux égouts, on n’a pas tous accès à des compostières. Les législations ne sont pas toutes aidantes et permissives en ce sens non plus. Bref, pas facile d’utiliser ce système simplement. Dans le jardin collectif où nous étions membres, il y avait auparavant une toilette sèche qui a dû être retirée suite à la plainte d’un voisin, car cela pouvait être dangereux pour les enfants qui pouvaient tomber dedans… Depuis, à la place, c’est une belle toilette chimique, pleine d’un liquide obscur qui reçoit les besoins. Il faut bien sûr faire appel avec une compagnie qui vient la vider, alors qu’avant il n’y avait qu’à retourner à la terre le tout….

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

À gauche la sciure, à droite la toilette

C’est pourquoi nous avons fait notre toilette sèche transportable qui sera dans le camion! Alors oui, ce n’est pas forcément une nécessité, on peut toujours aller dans les lieux publics. Sauf que nous nous sommes dit que si jamais on était forcé de dormir en pleine ville, ce pourrait toujours être salutaire. Si on est sur la route, si on est en pleine nature et qu’il y a une tempête on pourra toujours être installé. Le principe de ce petit meuble est tout simple, fermé il sert de banc et une fois ouvert il a un espace ou est stocker la sciure de bois et un autre compartiment ou se trouve un sceau prêt à accueillir nos dons! Concrètement, on ira aux toilettes, on couvrira de sciure et on fermera le tout. Une fois plein, on trouvera un endroit pour faire du compost. On ne participera plus, enfin, beaucoup moins, au tout-à-l’égout, ce sera une source de pollution en moins de notre part et nous sommes bien contents!

[:en]

When starting a project like this, considering the amount of fuel that we would consume, it makes the word “transition” fade a bit. However, through lots of reading and thinking about life in a truck, we gradually got the idea that, besides fuel, our way of life was greener than the one in an apartment. We will be able to produce enough electricity for our needs. The hardest thing to imagine, when one is sedentary, living in the city, is that we will no longer live “with water”.

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

A seat…

With the population concentration in the boroughs, a health issue arose. While in the countryside, on can do one’s needs in a corner without producing an enormous amount, the boroughs quickly found themselves with exceeding amounts of excrement. Do you know where the word cul-de-sac (which means dead end street in French) comes from? It was an open-air toilet. Do you know why hats and boots have become a dress code in major cities? The boilers, which contained the deeds of the night, were thrown out of the windows. Therefore, in the cities, excrements was very present. Sewages were later installed.

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

A toilet!

The sewer was a solution to the sanitary problems caused by excrements. Where a small amount of caca can follow a normal decomposition cycle and become compost, a bigger concentration can become poison and a soil contaminant. What is now called the sewerage, or “tout-à-égout” and “tout-à-l’eau” (both French expressions) is this modern phenomenon where we put a variety of things “in the water”. The food that you eat will eventually go there, with the medicines and the chemicals that we ingest. Many also use the toilet as a garbage can that makes everything disappear. The result being that our water is contaminated and needs to be chemically treated and decontaminated.

toilette sèche camion
toilette sèche camion

A simple bucket will do the trick!

Dry toilets are a solution to this problem. You go in a bucket, where you mix brown with a dry product, such as sawdust, limestone, dirt, a mixture, to name a few. Then magic happens! Once your container is full, you simply put it in a compost bin and you let nature work. In a few months, you will have fertilizer for your plants, or mix it with soil and put it back in the ground. If the mixture is well done, there should be no smell. When you go to the toilet, there is a nauseating oder that intensify because it is in the water and ferments. Poop that was never in water, and is dry doesn’t smell. The only thing you need is to have the right amount for the mixture.

Having a dry toilet in the city is not the easiest. Everything is already installed to be connected to the sewers and not everybody has access to composters. The city legislations are not helping either, mostly being non –permissive. In short, it is not easy to use this system. In the communal garden where we were members, there was previously a dry toilet that had to be removed as a result of a neighbor’s complaint, stating that “it could have been dangerous for children who might fall in” … Since then, instead, a beautiful chemical toilet was installed, full of an obscure liquid. Also, we have to call a company to empty it, whereas before, it was simply going back to the earth ….

toilette sèche camion compost
toilette sèche camion compost

To the left: sawdust; to the right: the toilet

That’s why we made our own portable dry toilet, which will be placed in the truck! So yes, it’s not a necessity: you can always go to public places. Except we thought that, if we were forced to sleep in the city, it could always be practical. Either on the road or in the middle of nature, or if there is a storm, we will always be organized. This small piece of furniture is simple. When closed, it can be used as a bench. Once opened, it has a space to store sawdust and another compartment where a bucket is ready to welcome our gifts! We can go to the toilet, we can cover it with sawdust, and we can shut it close. Once full, we will find a place to make compost. We will no longer participate (or at least participate less) in the sewer system. We will have a smaller ecological footprint and we are very happy about it!

[:]


Originally published at Horizon Transition.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade