Technologie n’est pas magie !
Paul Richardet
241

La techno… ce n’est pas que des outils et des tuyaux assez simples… presque neutres. Car chacun sont orientés par des choix techniques qui cachent des choix économiques et politiques. Elle ne cache que des choix fait par ceux qui la pilotent. En fait, si elle cristallise les critiques, c’est parce que les critiques ne sont plus adressés aux principes fondamentaux qui orientent l’action, mais à la réalité concrète et matérielle de leur mise en oeuvre, qu’incarne la technologie, comme le soulignent Johann Chaulet et Camille Allaria. La mesure et le jugement automatisés ne sont pas le pouvoir, mais l’outil d’un rapport de pouvoir, sa justification en même temps que son camouflage, disait déjà Marie-Anne Dujarier dans “Mesurer n’est pas évaluer”. Si c’est avec les machines que nous devons négocier, il est alors logique qu’elles deviennent le point de revendication. La techno est un très bon bouc-émissaire, et ça, on le constate partout…