Comment j’ai développé Mobee Travel (ex. Handivoyage) pendant mes études ?

Lucas GEBHARDT
Dec 13, 2018 · 4 min read

Je plante le décor : Je viens d’avoir 19 ans, je suis en deuxième année de licence à l’IAE de Lyon… et j’ai une licorne à développer !

Janvier 2017.

J’ai eu de l’argent et je dois dépenser intelligemment pour arriver le plus vite possible à sortir une V1 de www.handivoyage.net, sans tout cramer cette fois-ci. A l’époque, l’idée est de sortir un AirBnB Like dédié aux personnes en situation de handicap, avec uniquement des logements de particuliers. Je trouve un prestataire génial spécialisé en place de marché : LETSCO. Le boulot commence et ma plateforme sera prête en Avril, on tient le bon bout. En parallèle, j’ai la chance d’intégrer l’incubateur social Ronalpia, après de rudes étapes de sélections. Ce dernier va alors beaucoup m’aider pour passer de la phase idéation à la phase action, ainsi que pour la mise en place d’une offre adaptée à la demande.

En même temps qu’Handivoyage se développe, mes apparitions à la fac se font de plus en plus rares.

Avril 2017

Sortie de la V1 de Handivoyage, nous y sommes et l’aventure commence enfin! Mais pas tant que ça non plus: J’ai un magasin ‘à moitié-vide’. Seulement 100 références… insuffisant ! On décide (On = mes parrains et moi-même) de ne pas communiquer tout de suite auprès des clients et de prendre un mois pour augmenter le nombre de logements sur Handivoyage. Fin avril, nous comptons près de 300 logements sur Handivoyage : Mission réussie. On peux lancer la V1 au grand public. Nous publions alors notre première vidéo de présentation, disponible en cliquant ici (merci Lucas DOITRAND, et @Loucannet).

Le hasard du calendrier fait bien les choses car au moment de la sortie de notre plateforme : Je remporte le prix coup de coeur 2017 des LIONS DE DEMAIN, organisé par le MEDEF Lyon-Rhône. J’ai même la chance d’y rencontrer Gérard COLLOMB, le Maire de Lyon. Un coup de projecteur énorme ! Le jour de la sortie de www.handivoyage.net, il y a eu plus de 1 000 visiteurs uniques qui se sont connectés dessus : succès.

Photo prise lors de mon discours pendant la remise des prix des lions de demain.

Mai à août 2017

L’équipe s’est agrandie grâce à 3 stagiaires et nous sommes maintenant 4 dans la team Handivoyage, dont une géniallissime MOREUX Solene. Les ventes prennent bien et on commence à gagner nos premiers milliers d’euros… et je dois dire que c’est plutôt kiffant ! Par ailleurs, le trafic sur le site augmente peu à peu. Il passe de 30 à 50 visiteurs unique par jour…c’est pas mal, mais ça ne casse toujours pas trois pattes à un arno (canard ndlr). On décide donc d’utiliser le meilleur et le pire moyen qu’il existe pour augmenter les chiffres : GOOGLE AD-WORDS.Comptablement c’est excellent, éthiquement c’est…douteux. Mais le résultat est là et nous terminons donc notre premier été avec un chiffre d’affaires de 32 000€… et un premier résultat d’exploitation positif.

Autre bonne nouvelle en passant : j’ai validé ma deuxième année !

Septembre 2017

Dernière année de licence, et dernière année d’études tout court. Je décide donc de mettre toutes les chances de mon côté… en demandant une dispense d’assiduité totale. Cette année : je n’irai qu’aux examens, plus besoin de faire semblant. Entre temps, nous avons demandé un financement de la part de BPI France : La bourse French’Tech. Par chance encore, Handivoyage est considéré comme innovant et se voit financer 20 000€ de dépense en R&D par la BPI (La France n’est-elle pas le meilleur pays pour entreprendre ?) !

Octobre à décembre 2017

Seul sur terre. C’est l’expression qui me revient en tête quand je pense à cette fin d’année 2017 et aux premiers rendez-vous que j’ai eu pour réaliser notre première levée de fonds. Pourtant les résultats sont là : Seul, je permets à 70 familles de partir en vacances et je réalise 32K€ de CA. Il nous faut donc de l’argent pour construire une équipe et dupliquer le modèle rapidement : Simple comme bonjour. Mais personne n’y croit. Quel est donc le problème ? Suis-je bête, c’est (encore) moi: Trop jeune, pas d’équipe, étudiant, pas de compétences techniques.

Fin décembre, je décide donc de me tourner vers ceux qui me font confiance : Mes amis, ma famille, et les Business Angels du beaujolais (eh oui, on ne fait pas que boire l’apéro chez nous).

Mais rien n’est encore fait… et l’objectif 2017 est manqué : Je n’ai toujours pas réalisé ma levée de fonds. J’attaque alors 2018 le couteau entre les dents : Nous allons lever des fonds et devenir la première licorne sociale du monde.

>> La suite au prochain épisode ! 😍

Découvrez notre plateforme Handivoyage ici.

Retrouvez-moi sur Instagram en cliquant ici.

Lucas GEBHARDT

Written by

CEO and founder of mobee travel / www.mobeetravel.com, a holiday booking platform for reduced mobility people / Instagram: Iamgebh

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade