This story is unavailable.

Belle orientation, en effet. Ce sera aussi l’occasion de confronter les manières de penser des repat’ à celles de ceux qui ne sont jamais partis. Il y a un certain dialogue de sourds que je perçois habituellement entre ces deux on va dire clans. Les uns pensent être, et parfois à raison, méjugés, tandis que les autres, eux, se voient snobés. Ce blog pourrait servir à rétablir l’équilibre dans le dialogue, en permettant notamment de mieux appréhender la pensée des repat’. Il y a un groupe sur Facebook qui réunit ceux sénégalais. On y lit des choses intéressantes, autant des plaintes que des louanges liées au retour.

PS: Signé un ex-repat, si l’on considère l’Afrique comme son pays et l’Occident comme l’ailleurs.

Like what you read? Give Ibuka Ndjoli a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.