Comment utilisez-vous Internet au quotidien ?

Mes petits frères et sœurs sur leurs Smartphones

Si vous lisez ce billet, cela veut dire que vous utilisez Internet pour apprendre de nouvelles choses, découvrir les pensées de diverses gens, et appréhender le monde de leur point de vue. Cela est une utilisation d’Internet, mais il y en a des centaines d’autres. Par exemple, moi, auteur de ce billet, utilise Internet pour partager mes pensées et opinions, afin que vous, quel que soit le lieu où vous vous trouvez sur terre, puissiez les découvrir. Il pourrait s’en suivre un échange intéressant, qui pourrait conduire à d’autres échanges, puis découler sur une amitié nouvelle ou une collaboration, c’est selon. D’ailleurs, cela est devenu chose commune que deux personnes se rencontrent sur le net et finissent par avoir des bébés ensemble. Cela pour dire qu’Internet est un outil à multiples usages. La question est de savoir ce que vous, au quotidien, en faites. Sachez qu’il n’y a que trois types d’utilisateurs d’Internet : ceux qui produisent des contenus; ceux qui consomment les contenus produits par d’autres ; et ceux qui produisent et consomment des contenus. Lequel de ces utilisateurs êtes-vous?

Quelques utilisations d’Internet

1 — Google

Nous avons pratiquement tous ce réflexe de demander à tonton Google ce que nous ignorons. Ainsi, ce sont des millions de recherches qui sont effectuées par minutes. Plus de 2 millions par seconde, selon Planetoscope. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a deux type d’utilisation de Google. Pendant que vous l’utilisez pour faire vos recherches, des entreprises et sites web se cassent la tête tous les jours pour être les premiers à apparaître dans vos résultats. Par exemple, notre start-up, Kusoma Group, se bat pour qu’à chaque fois que vous cherchez sur Google “Livre numérique africain” ou “livre africain”, notre site web soit votre 1er résultat. Certains sites et entreprises vont même jusqu’à payer Google afin d’être bien référencés, c’est-à-dire apparaître dans les premiers résultats. Qu’y gagnent-ils? Eh bien, vous, tout simplement. Chaque fois que vous cliquez sur un lien que Google vous a présenté, c’est une victoire pour une entreprise ou un site web. Vous êtes ici le consommateur et eux, les fournisseurs de contenus. Vous croyez que c’est gratuit, mais vous payez soit l’Adsl, soit la 3G ou autre pour avoir accès à Google, donc à Internet.

2 — Facebook

Selon Planetoscope toujours, 277 000 personnes se connectent chaque minute à Facebook. Et nous parlons là de 1,09 milliards d’utilisateurs actifs chaque jour, dont 989 millions via leurs téléphones mobiles. Parmi ces personnes, il y a celles qui passent leur temps à regarder des vidéos de chats ou d’autres plus drôles les unes que les autres, celles qui participent à des discussions ou débats (commentaires), celles qui sont à la recherche d’informations utiles, telles que les offres d’emplois ou autres, et enfin, celles qui promeuvent leur activité. Ces dernières vont même parfois, si elles ont des pages Facebook, jusqu’à payer Facebook pour faire de la publicité, ce que vous voyez souvent apparaître sur votre fil d’actualité avec écrit “Sponsorisé”. Ces personnes-là utilisent Facebook pour faire du business, pendant que d’autres le voient comme le lieu idéal pour passer du bon temps. Ici encore, il y a d’une part des consommateurs et de l’autre des producteurs de contenus.

3 — Twitter

A l’instar de Facebook, Twitter est un réseau social qui compte des millions de membres. On parle de 100.000 tweets par minute, selon Planetoscope. Twitter est le lieu par excellence pour converser, car on y parle de tout et de rien. D’ailleurs, certains y passent leurs journées à ne parler de rien, voire à suivre les tweets des autres et les retweeter, tandis que d’autres discutent d’actualité, de leurs domaines respectifs ou débattent de choses diverses, plus ou moins importantes pour leur devenir. Une petite anecdote : Travis Kalanick, le fondateur d’Uber, a rencontré Ryan Graves sur Twitter. Grâce à un seul tweet, ce dernier est devenu le 1er employé d’Uber et aujourd’hui milliardaire. Sur Twitter, la conversation est directe. Vous pouvez échanger avec le CEO de l’entreprise que vous voulez intégrer ou avec votre futur collaborateur. De plus, contrairement à Facebook, de nombreux recruteurs s’intéressent aux profils Twitter. Selon votre bio et vos tweets, l’on peut savoir quel type de personne vous êtes, connaître ce qui vous passionne et vous intéresse, et sur cette base, vous contacter pour vous offrir un job ou pour autre raison.

4 — Instagram

Instagram est aujourd’hui la plateforme par excellence pour partager ses photos. Elle dépasse en cela Pinterest et toutes les autres plateformes jadis célèbres, dont Badoo. Aujourd’hui, le nombre d’utilisateur d’Instagram est de +400 millions. Or, là encore, il y a deux types d’utilisateurs : ceux qui se prennent en photo (selfie) et partagent ces photos avec leurs amis, et ceux qui utilisent l’app pour promouvoir leur activité, voire accroître leur fan base. Au cas où vous ne le saurez pas, certains gagnent de l’argent grâce à Instagram, soit en faisant des placements de produits, parce qu’ils sont considérés comme des influenceurs, ou en étant des égéries de différentes marques. Pendant ce temps, que faites-vous? Comment utilisez-vous votre compte Instagram?

5 — Snapchat

L’une des dernières arrivées, mais pas la moindre. Snapchat est une app mobile dont personne, ou très peu de gens, voyait le potentiel et le succès. Je me souviens encore qu’à ses débuts, entre mordus du digital, nous débattions au sujet de son devenir. Certains disaient que l’app allait s’éteindre très vite à l’instar de nombreuses autres, mais à la surprise de tous, Snapchat est en train de gagner de plus en plus de terrain. Aux dernières nouvelles, elle aurait même dépassé Twitter en nombre d’utilisateur actifs. Là encore, il y a deux types d’utilisateurs. Il y a ceux qui voient l’app comme un moyen d’avoir des yeux dans la vie d’autres personnes, dont les célébrités qui l’utilisent, et d’autres, comme un moyen de promotion de ce qu’ils font. Ceux-là se créent une communauté sur le réseau, en partageant des vidéos et photos utiles. Une amie par exemple l’utilise pour donner des cours de cuisine, histoire de poursuivre ce qu’elle fait déjà sur son blog. Cela lui a permis de voir le nombre de ses abonnés Youtube augmenter. Snapchat, à ce jour, c’est +150 millions d’utilisateurs actifs par jour. Et son monde des possibles est encore inexploré.

6 — Youtube

Youtube est sans doute la plateforme dont il est plus facile de montrer l’utilité. Le fait que certains y gagnent de l’argent ne vous est sans doute pas inconnu, mais saviez-vous aussi que d’autres deviennent des célébrités grâce à cet outil? Nous connaissons tous l’histoire de Justin Bieber découvert grâce à cette vidéo où il reprend une chanson de Ne-Yo, vidéo postée par sa mère. Mais au-delà de Bieber, il y a un nombre non négligeable de jeunes talents qui ont été repérés grâce à Youtube, tout simplement parce qu’un jour ils ont décidé d’être des producteurs de contenus sur cette plateforme et non plus seulement des consommateurs. Et vous, comment utilisez-vous Youtube?

7 — LinkedIn

Je voulais m’arrêter à Youtube, mais le chiffre 7 étant mon préféré, il fallait que j’ajoute un petit dernier. LinkedIn, si vous ne le savez pas encore, est le réseau social des professionnels. Il n’a rien à voir avec Facebook et Twitter. On y est soit pour chercher du travail, soit pour en offrir, ou pour simplement échanger avec des professionnels de divers milieux. Des articles intéressants y sont postés et des groupes tout aussi intéressants y sont créés. De nombreux jeunes se plaignent du manque d’emplois, alors que sur LinkedIn, il y a des gens qui cherchent des employés. L’avantage de LinkedIn est qu’il vous permet de parler de vous de sorte à vous mettre en valeur, sans craindre de passer pour un fanfaron. Beaucoup de gens ont trouvé un emploi grâce à ce réseau. Et vous? Comment l’utilisez-vous? Y êtes-vous actif ou passif?

Ce billet tire à sa fin. Ce que j’ai voulu vous montrer à travers lui, c’est qu’il y a plus d’une utilisation de l’outil Internet et que vous ne devez pas vous contenter d’une seule. Ne soyez pas passif ou passive sur le net, mais plutôt actif(ve). Aujourd’hui, rien qu’avec un ordinateur et une connexion Internet, vous pouvez impacter la vie de nombreuses personnes, voire gagner de l’argent. Il ne s’agit pas d’une chose réservée à un certain type de personnes. Non! Tout le monde peut le faire, même vous. Il suffit de décider de ne plus êtes passif, et essayer de trouver le moyen de tirer avantage de chaque application ou site web que vous utilisez au quotidien. Pour ce qui est des applications mobiles, il en existe des milliers. Les 7 que j’ai citées font peut-être partie des plus célèbres, mais elles ne sont pas les seules. Et ce qui est génial, c’est que vous aussi pouvez créer des applications mobiles qui seront utilisées par d’autres gens. Peut-être en parlerai-je dans un autre billet.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.