Les 1ères Collectors Nights de Dasthe

Pour accompagner les expositions, Dasthe Art Space vous propose chaque mois trois nocturnes appelées les “collectors nights”.

Le concept est né des constats suivants ;

  • le public marocain a besoin d’un discours pour appréhender les oeuvres contemporaines (comparées aux modernes, plus décoratives).
  • Le monde de l’art continue de sembler opaque, intimidant ou superficiel a une majorité de consommateur de la culture pop marocaine et mondiale.
  • L’achat d’art contemporain n’est pas encore ancré dans la culture des consommateurs.

“Les conteurs et les montreurs”, la première exposition de Dasthe, a regroupé 10 artistes contemporains de la scène émergente marocaine. 
Voir catalogue et textes.

Dasthe prend le pari de miser sur la nouvelle scène parce que nous comprenons que les jeunes artistes sont les plus disposés à nous representer internationalement. D’abord parce qu’ils ont compris les outils et la langue du marché mondialisé, ensuite parce que les artistes nés dans les 80’s et 90’s ont une culture “globaliste” intrinsèque avec laquelle ils ne limitent plus la résonance de leur discours esthétique au sol national seul.

Voici le déroulé des collectors nights ; une visite guidée incluant une de explication de chaque pièce, de leur prix et quelques éléments autobiographiques clés de l’artiste.

Une partie questions réponses libre dirigée par les visiteurs.

Comment détermine-t-on le prix d’une oeuvre d’art contemporain ?

Voici quelques liens et pdfs utiles pour démystifier le fonctionnement du marché de l’art ;

Africa Art Market Reports

courtesy of Africa Art Market Report 2015
source Africa Art Market Report

Disponible à l’emprunt à la bibliothèque de la galerie

Collectionner l’art contemporain — Adam Lindemann (Taschen)
Collect Contemporary Photography — Jocelyn Phillips (Thames & Hudson)

Le Guide 2010 du marché de l’art (hors série) Le Figaro x Beaux-Arts

Challenges et sujets des prochaines Collectors Nights

À l’occasion de l’exposition Designer L’art Contemporain Durable, qui débute le 6 à Dasthe Art Space, nous aborderons les économies de la création contemporaine à différentes échelles.

En effet, j’ai fait le choix curatorial de présenter des pièces massives - ayant nécessité plusieurs corps de métier à leur réalisation et couvrant la problématique tant du commerce équitable que du développement durable -, aux cotés de pièces produites quotidiennement par certains artistes. Ces derniers, dans une logique individualiste “d’un jour, une pièce” tentent quant à eux de trouver une solution économique viable pour vivre de leur art.