Baisse phénoménale du nombre de réfugiés aux Etats-Unis

Selon le New York Times, en cette année fiscale 2018, moins de 20.000 réfugiés devraient gagner les Etats-unis contre 200.000 environ en 1980.

Ainsi, seulement 13.501 réfugiés ont été admis pendant les 7,5 premiers mois de l’année fiscale. C’est le taux le plus bas depuis la création du « Refugee Act » en 1980.

C’est essentiellement le flux de réfugiés musulmans qui s’est tari. Il évoluait entre 40 et 60% du total pendant le dernier mandat d’Obama et a fondu sous Trump.

« Pendant l’année fiscale 2016, 38.900 réfugiés musulmans sont arrivés aux Etats-Unis selon les statistiques du Département d’Etat. L’année suivante, ce nombre a chuté à 22.861. Cette année fiscale, ils n’ont été que 2.107. »

Pour le New York Times, ce que Trump n’a pas obtenu par des ordres exécutifs, il l’a obtenu via l’administration. Celle-ci a en effet réduit le plafond d’interviews menées de l’autre côté de l’océan et doublé le nombre de réfugiés à screener en cas de haut risque.

Les Etats-Unis sont une grande démocratie. Le président élu applique ses promesses électorales. Avec de la volonté politique, il est parfaitement possible d’agir sur les flux migratoires et de les contrôler.