Mawda : les parents reconnaissent que les enfants ont été montrés par la fenêtre de la voiture pour faire cesser la poursuite…

Terrible tragédie que la mort d’une enfant de 2 ans, quintessence s’il en est de l’innocence. Tout aussi tragique la récupération politique de ce drame par des politiciens et activistes de gauche et d’extrême gauche si mal inspirés.

Retour sur les faits : des “passeurs” criminels sont pris en chasse par la police belge, avec leur “cargaison” d’une trentaine d’êtres humains. Parmi ceux-ci, la petite Mawda et ses parents.

Au lieu d’obtempérer, ces “passeurs” tentent de forcer le passage puis “semer” la police et les parents brisent une vitre pour montrer par la fenêtre du véhicule que des enfants sont à bord, de façon à faire cesser la poursuite…

Il ne nous appartient pas de juger ces malheureux parents, qui ont perdu leur enfant.

Mais notre jugement doit être impitoyable sur les opportunistes de la politique qui se sont aussitôt — avant même que les faits ne soient établis— emparés de cette tragédie pour traîner la police et le gouvernement dans la boue.

infobelge