Myria, le centre fédéral migrations, doit être supprimé — Destexhe.

Myria, le « Centre fédéral Migration », publie aujourd’hui son rapport annuel : « La migration en chiffres et en droits 2018 ». Myria (quel nom ridicule !), comme dans presque toutes ses publications, se livre à une critique subtile de la politique du gouvernement Charles MICHEL et de son Secrétaire d’Etat Théo Francken.

La philosophie de ce centre peut se résumer ainsi : maximiser les droits des migrants et des illégaux ; minimiser les problèmes liés à l’immigration. Ce centre indépendant mais qui relève du gouvernement fédéral doit être supprimé. C’est un organisme militant qui agit comme une ONG … mais avec l’argent du contribuable.