USA : Jeff Sessions souhaite resserrer drastiquement les critères de l’asile

Les masses de demandeurs d’asile épuisées qui cherchent l’asile (politique) aux Etats-Unis devront désormais non seulement prouver que leur vie est en danger dans leur pays d’origine mais qu’ils ont personnellement fait face à des persécutions en raison de leur « race », leur religion, etc. C’est ce qu’a annoncé l’Attorney General (procureur général) Jeff Sessions et rapporté notamment par le Washington Times.

Pour Sessions, le système d’asile est hors de contrôle et il veut y injecter de la salubrité (« some sanity ») alors que des femmes d’Amérique centrale demandent simplement protection parce qu’elles vivent des relations familiales abusives dans des “quartiers infestés par les gangs”.

M. Sessions a ainsi indiqué qu’il veut resserrer la définition de l’asile qui est à la base d’offrir une protection pour les personnes fuyant les persécutions religieuses et politiques ou ayant subi des violences en raison de leur appartenance à une minorité ethnique.

« L’asile n’a jamais signifié de supprimer les problèmes — même les plus sérieux — que les gens subissent chaque jour dans le monde entier », a notamment déclaré Sessions lundi.