Deals #1 (Morgan Stanley)

Deal : M&A — Acquisition

Date à laquelle le deal est effectif :
  • 01/09/17
Entreprises concernées :
  • Mars Inc. : groupe international spécialisé dans l’agroalimentaire
  • VCA : groupe américain spécialisé dans la santé (pour les animaux)
Explications du deal :

S’il est davantage connu pour ses barres chocolatées et ses friandises, le groupe Mars possède néanmoins un autre domaine d’activité que la plupart d’entre vous ignorent probablement : l’alimentation pour animaux de compagnie. En effet, fort de ses marques mondialement connues telles que Royal Canin, Pedigree ou encore Whiskas, le géant américain se dispute la place de leader du marché avec Nestlé (propriétaire de la célèbre marque Ralston Purina) et se trouve également être un acteur majeur dans le domaine des soins pour animaux avec, en sa possession, déjà plusieurs cliniques vétérinaires. Ces dernières années, avec l’urbanisation des pays en développement et l’essor des classes moyennes, le secteur a connu une progression constante et constitue, aujourd’hui encore, une opportunité intéressante. Cela, Mars l’a bien compris, et sa stratégie est claire : le conquérir au maximum !

C’est d’ailleurs dans la continuité de cette stratégie qu’au début de l’année 2017, le groupe Mars a décidé d’acquérir le groupe VCA, une entité en forte croissance possédant plus de 800 hôpitaux animaliers à travers les Etats-Unis et le Canada. De plus, VCA étant un groupe très diversifié (forte implication à la fois dans les services vétérinaires, les laboratoires, l’équipement d’imagerie et la technologie médicale), l’opération va permettre à Mars d’élargir son portefeuille d’activités et d’accroître sa présence sur le marché. Un accord a déjà été trouvé et approuvé à l’unanimité par les Conseils d’administration des deux sociétés mais l’opération ne devrait se finaliser que lors du troisième trimestre de cette année. 
 
 Concernant plus précisément la transaction, Mars acquerra toutes les actions en circulation de VCA pour 93 $ par action, soit une valeur totale d’environ 7,7 milliards de dollars à laquelle viendra s’ajouter la dette du groupe s’élevant à 1,4 milliard de dollars (soit un montant de 9,1 milliards de dollars déboursés par Mars pour la réalisation de l’opération). Les institutions financières qui ont œuvré et participé à cette acquisition sont Morgan Stanley et BDT Capital Partners (la boutique du célèbre banquier Byron David Trott, ancien de Goldman Sachs) du côté de Mars, et Barclays qui s’est occupé de conseiller VCA. Enfin, sur le plan stratégique, il est prévu que VCA conserve une certaine autonomie puisqu’elle représentera une activité séparée de Mars, une filiale.

Rôle de Morgan Stanley :

La banque occupait le rôle d’advisor. En somme, la banque se charge de conseiller l’entreprise sur le prix d’achat de VCA à l’aide de méthode de valorisation de l’entreprise qui vont au-delà de l’analyse simple du bilan. Il s’agit par exemple pour Morgan Stanley ici de voir s’il y aura une synergie à l’avenir entre les deux entreprises de telle manière que cela puisse augmenter le prix de l’action de Mars.

Deal : M&A — Acquisition

Date à laquelle le deal est effectif :

09/07/2016

Entreprises concernées :
  • Dell Inc. (Acquéreur) : 3ème plus grand constructeur d’ordinateur au monde, l’entreprise fournit aussi des solutions informatiques aux entreprises. Un chiffre d’affaire qui dépasse les 50 milliards de dollars
  • EMC Corporation (Target) : entreprise spécialisée dans les solutions et services informatiques aux entreprises. Un EBITDA égal à 6 140 millions de dollars en décembre 2015.
Les faits :
  • Hewlett-Packward et VMware Inc. étaient aussi en pour-parler avec la société EMC mais ils n’ont pas réussi à trouver un accord sur les termes de la transaction. Dell fusionne avec EMC Corp. pour un montant de 65 802 Mds de dollars. Pour chaque part de EMC Corp., Dell paye 24,05$ en cash et 0,111 action reflet de sa société VMware Inc aux détenteurs d’actions de EMC. Chaque part d’EMC Corp est donc évaluée à ce moment à 32,78 dollars. Selon Thomson Reuteurs, le but de l’opération était pour Dell de s’intégrer dans le marché de la data des entreprises et pour EMC Corp. de diversifier ses activités. Suite à cette opération, EMC a quitté le NYSE.
Rôle de Morgan Stanley :

Lors de cette transaction, Morgan Stanley avec Evercore Partners et Needham & Company avait le rôle « d’advisor » de EMC. La banque occupait aussi le rôle de « fairness opinion » soit d’analyser l’équité du deal.

Articles relatifs à l’opération :

- https://www.ft.com/content/abfd601e-7102-11e5-ad6d-f4ed76f0900a *

- http://www.dell.com/learn/us/en/uscorp1/secure/2015-10-12-dell-emc-transaction

- http://www.businessinsider.fr/us/bank-fees-for-dell-emc-deal-2015-10/

(pour y accéder, rechercher les codes de l’abonnement premium au FT sur le site du learning-hub)

Lionel TOMEKPE & Bruno MARIOLI