Bernard Stiegler : la fin d’un philosophe
Stéphane Vial
5415

Ce qui me paraît le plus grave dans tout ce que vous dites, c’est que vous êtes un enseignant universitaire. Vos propos sont d’un niveau extrêmement bas, on ne peut lire aucun argument valable dans votre texte. Je suis allé voir votre site web pour comprendre votre contexte, et encore une fois, vous vous vendez comme un produit. Encore un triste exemple de ce que l’université devient de nos jours. C’est vraiment pénible.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.