Building 8, un nom bizarre qui sonne comme les cités dortoirs et c’est le nom de la division secrète de Facebook sur laquelle le réseau social mise gros. D’après les informations de Business Insider, cette nouvelle équipe de l’entreprise de Mark Zuckerberg travaille à la création de nouveaux produits. Une petite révolution pour le groupe qui s’était jusqu’à présent concentré sur l’amélioration de ses services logiciels.

D’après les informations de Business Insider, cette nouvelle équipe de l’entreprise de Mark Zuckerberg travaille à la création de nouveaux produits. Une petite révolution pour le groupe qui s’était jusqu’à présent concentré sur l’amélioration de ses services logiciels.
 En avril 2016, Facebook a annoncé le lancement de Building 8, un laboratoire de recherche pour développer des projets de matériel (hardware) dans le style de DARPA. Le patron de Facebook a même enrôlé l’ancien executif de DARPA Regina Dugan à la tête de la division. Dugan, avant de rejoindre Facebook faisait partie de la division des projets avancés de Google.
 Actuellement, le Bulding 8 a quatre projets en cours : les caméras et la réalité augmentée, les drones, et des technologies un peu futuristes, digne des films de science fictions comme le balayage ou un scanner du cerveau. Selon Business Insider, le chef de file technique de chaque projet fonctionne comme un mini-PDG pour l’équipe, qui a deux ans pour produire une preuve de concept.
 Pour le moment aucun projet ou produit n’a encore été publié, mais la conférence de développeurs de Facebook, FB8, aura lieu à San Jose, en Californie, les 18 et 19 avril pourraient jouer un rôle central lors de l’événement. Tout le monde est aux aguets et attend car le programme mentionne explicitement la division Bulding 8.
 Avec Building 8, Zuckerberg et Facebook ont pris un risque celui d’entrer dans le développement du hardware en dépit d’un manque d’expérience dans ce domaine. Facebook est plus connu dans le software et de plus, ils se mettent en compétition direct avec des géants comme Google, Microsoft et Apple. Selon le magazine américain, la nouvelle division est même structurée de manière similaire à l’ATAP de Google et au laboratoire X d’Alphabet qui a mis sur le marché la fameuse lunette GoogleGlass, et des équipes mènent des recherches presque dans les mêmes domaines.
 Mark Zuckerberg a initié le projet de « lecture du cervau » et d’ailleurs l’équipe du Bulding 8 comprend maintenant un neuroscientifique qui faisait partie de l’équipe qui a développé une prothèse mentale qui contrôle un bras. Ce scientifique dirige maintenant le projet de technologie de numérisation du cerveau pour le Bulding 8.
 Le projet de la réalité virtuelle et augmentée a été lui aussi initié par Zuckerberg. Aujourd’hui une grande équipe de Building 8 est impliqué dans les technos des caméras et la réalité augmentée.
 Avec l’accord SARA « “Sponsored Academic Research Agreement ou Accord de recherche universitaire parrainé », signé par Facebook en 2016, plusieurs projets peuvent être lancé. L’un deux concerne des applications médicales et il est dirigé par un cardiologue de Stanford avec une expertise dans le développement de dispositifs médicaux.
 Dans le domaine des Drones, un ancien d’une startup de Drone, Frank Dellaert, expert en vision et en robotique informatisée dirige cet ensemble qui fait appel à d’anciens employés de GoPro. D’autres projets sont dans le pipe mais Facebook ne trouve pas de leader.
 Zuckerberg a compris qu’il est nécessaire de développer un centre de R&D dans le domaine hardware pour le long terme. En tout état de cause, vendre du matériel à des millions de personnes représentera un nouveau challenge pour Facebook.

Originally published on Wordpress

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Abderrafiq Khenifsa’s story.