Adam Wasilewski / Shutterstock.com Le syndrome de tako-tsubo ou takotsubo (蛸壺, littéralement « piège à poulpe »), appelé également syndrome des cœurs brisés ou ballonisation apicale, est une cardiomyopathie consistant en une sidération myocardique survenant après un stress émotionnel. Wikipedia

L’abus émotionnel : séduction/destruction

Dans une première partie « Les pervers narcissiques sont parmi nous »,nous avons voulu dénoncer l’abus émotionnel comme une des violences faites aux femmes — «une violence psychologique « pire que les coups » dira une victime.

Les abus sexuels mis à jour par la prise de parole des femmes, ont occulté l’abus émotionnel dont elles sont victimes. L’abus émotionnel est un viol mental, une prise de pouvoir sur l’autre, auquel parfois s’ajoute parfois le viol physique, souvent la contrainte sexuelle. L’abus émotionnel peut mener à la dépression et au suicide.

« Pervers narcissique : un amour destructeur » était le sujet de l’émission du 8 février 2018 « ça commence aujourd’hui” sur France 2 centré autour de la question . « Comment se défaire de l’emprise d’un pervers narcissique ? » Car tous les témoignages sont unanimes : il ne s’agit pas d’une rencontre amoureuse suivie d’une rupture mais d’un process qui suit immuablement des étapes décryptées par de nombreux essais de psychologues, sociologues, sites, vidéos. « Le pervers narcissique et la relation amoureuse : un piège machiavélique » (Céline VALENTIN, coach, sur linkedin. )

Du paradis à l‘enfer

« Je pouvais passer du paradis à l’enfer en deux secondes » Après l’étape de séduction, vient l’enfer de la dévaluation. “ “Quand on écoute, lit les témoignages de victimes de PN, elles comparent souvent leur persécuteur au diable, tellement ces êtres sont dénués d’humanité, sont remplis de haine, poussent leurs proies à la dépression, au suicide parfois.“ (Grenadine) Quand l’homme idéal devient le monstre — qu’il était dès le départ, mais comment le savoir ? « Un brouillard mental s’installe » explique dira Christéle Albaret psychopraticienne sur le plateau de France 2 « Ce sont des personnes qui n’agissent jamais de façon directe, c’est toujours très subtil… ». Une intervenante raconte comment elle a été forcée à des pratiques sexuelles qu’elle réprouve. « Alors que l’histoire commence presque toujours comme un CONTE DE FEE, la rencontre entre un PN et sa victime, se transforme irrémédiablement, et tôt ou tard, en CAUCHEMAR ». Après l’excès de séduction, l’exès de destruction. « A quel moment avez-vous compris ? » A la relecture de l’histoire… tous les signaux étaient là…Et les premiers doutes…

Les perversions narcissiques de Paul-Claude Racamier 2012

Le doute

Vous commencez à douter, à compter le nombre de promesses non tenues, toutes ces belles promesses qui ont cimenté votre relation, qui vous a fait rêver d’une prochaine vie à deux. Et c’est là que le jeu cesse de l’amuser, même s’il fait encore semblant. Il sait que vous allez découvrir qu’il n’est qu’un être faible et mythomane, que tout n’était que mirage et il ne le supporte pas. Les messages subliminaux qu’il envoie sur What’s app sont incompréhensibles, ils vous plongent dans la confusion, vous déstabilisent.. Il sait mieux que personne souffler le chaud et le froid, en espérant secrétement que vous allez découvrir sa froideur. L’appli vous renseigne sur les horaires auxquels il s’est connecté. Pas de doute : vous n’êtes plus la seule personne avec qui il parle. A aucun moment il ne vous dira « c’est fini », au contraire il redouble de « je t’aime ». Il a fait de vous sa proie et maintenant commence la jouissance, quand il sent votre désarroi, votre incompréhension. Il vous tient entre ses griffes quand il y a quelques semaines il vous tenait entre ses bras. Vous sentez, au-delà des mots de beau parleur, son incroyable froideur, aucune émotion « Et là, je me retrouve avec une personne, inconnue, glacial, méthodique, sans empathie, égoïste. Chaque accusation est contournée, au pire de ses larmes, se transforme en un sourire diabolique sur commande ».

Triangulation

Il suffit d’écouter les victimes féminines d’un pervers narcissique : une jeune femme tombe sous le charme de ce séducteur qui lui fait miroiter une vie à nulle autre pareille. À partir du moment où elle ne nourrit plus son ego, il la quitte pour plus excitant et s’engage dans une autre relation avec la même passion, comme s’il avait oublié la première.

A aucun moment il vous dira « il y a quelqu’un d’autre ». Au contraire il va multiplier les projets d’avenir où il vous imagine ensemble: « Et si on achetait un bateau ? », « Et si ouvrait un restaurant? » Et si….Ce qui commence à vous faire douter c’est son déni des faits. Pris en flagrant délit de mensonge, le PN a le comportement des criminels « N’avouez jamais » . Il n’avouera jamais qu’il a commencé une autre aventure ou renoué avec une ancienne relation.

Ou, autre hypothèse, il va faire en sorte d’envenimer la situation pour vous faire lâcher prise. Sur son google agenda qu’il a insisté pour que vous faire partager, vous lisez une absence prolongée. Il se met brusquement en colère et décide d’arrêter le partage de son planning. Et raconte n’importe quoi sur un voyage d’affaires. Vous savez qu’il ment. Vous faites semblant de le croire. Mais ne plus partager son emploi du temps, c’est une blessure plus grande encore que ses mensonges.

Et quelque temps après c’est sa page Facebook qui disparaît. Avec tous les messages et tags qui racontent votre histoire. Vous protestez, vous lui expliquez l’importance pour vous de garder des traces. Il promet de la rétablir bientôt. Ce qu’il ne fait pas. Vous n’avez rien compris. Ce qu’il veut, ce n’est pas simplement une rupture, c’est vous EFFACER de sa vie, de ne laisser aucune trace, comme si vous n’aviez jamais existé.

Comment je ne l’ai pas vu, pas compris ?

Vous n’avez encore rien compris : vous êtes victime d’une triangulation, l’incursion d’une tierce personne, ex ou nouvelle conquête pour pimenter le jeu et la punition. Votre punition pour ne plus croire en lui inconditionnellement, de ne plus nourrir son ego. Vous ne lui servez plus à rien. Vous êtes trop indépendante, vous vous protéger trop, vous n’êtes pas une véritable soumise.

“Il l’a menacé, il l’a battue, il l’a violée, mais d’abord il lui a dit qu’il l’aimait”

« Il n’a aucune empathie. Il n’est pas conscient de sa FOLIE. Il a juste BESOIN de faire mal. » (Céline Valentin) Faire le MAL ? Détruire délibérément ? Prendre un plaisir sadique à voir l’autre sombrer ? Voilà où nous en sommes ? Le règne des sociopathes ? Heureusement des milliers de femmes à travers le monde sont en train de décrypter le phénomène. Lune Taqqiq, “artiste plasticienne cherche depuis toujours le médium le plus approprié pour représenter le langage universel qui tisse des liens entre les êtres.” Son mantra est « Le poids d’une pensée FAIT basculer le cours de l’Humanité.” et encore “ Je crois au pouvoir de l’Amour” et elle l’exprime dans Medium J moins 4 Lettre à mon prétendant. Nous nous sommes posé cette question/challenge : pourquoi ce masque de la perversion là où nous devrions utiliser les applications et les réseaux pour faciliter et enrichir la relation humaine –comme c’est le cas heureusement bien souvent ? Pour Lune comme pour moi le phénomène d’épidémie de pervers narcissiques dépasse la relation particulière pour devenir un symptôme de l’époque. Les réseaux sociaux que vous avons aimé pour leur faculté de partage peuvent aussi être facilitateurs de froideur émotionnelle, d’indifférence à l’autre, voire de piège mortel. Il est temps de résister et d’oser parler d’amour. Janique Laudouar