Poissons, Omega-3 et végétalisme

Traduction libre de quelques extraits provenants d’un article sur les prétendus biens-faits de consommer de la chaire de poissons ou dérivés

On pourrait penser que de respecter les autres animaux en devenant végane et donc en adoptant une alimentation végétale nous prive des apports bénéfiques de la consommation de poissons, mais voici des informations allant à l’encontre de cette idée. Le texte suivant est une traduction libre de quelques aspects tirés d’un article du Physicians Committee for a Responsible Medecine.

1- Les poissons contiennent beaucoup de cholestérol.

Un T-bone contient 70 mg de cholestérol, les crevettes 161 mg pour le même poids. Chaque diminution de 1% de consommation de cholestérol diminue de 2% les risques de maladies cardiaques.

2- Le gras des poissons est principalement du mauvais gras

Bien que les poissons contiennent du gras omega-3, la plus grande quantité du gras est malsaine pour le coeur. 15 à 30 % est en fait du gras saturé qui stimule le foi à produire plus de cholestérol.

On rapporte souvent que la chaire des poissons est faible en gras mais c’est rarement le cas. 52% des calories provenant des saumons Chinook provient du gras. En comparaison pour le riz c’est 2% et pour les fèves c’est 4%.

Il a été démontré qu’une alimentation végétalienne faible en gras peut renverser les maladies cardiaques, et en un an une telle alimentation a montré une amélioration significative de l’obstruction coronarienne.

3- Les suppléments d’huile de poissons peuvent être plus dommageable que bénéfique pour la santé.

Au cours des dernières années il a été rapporté que ces suppléments peuvent guérir à peu près tout, des maladies du coeur à la démence. Plusieurs se supplémentent ainsi pour augmenter leur apport en omega-3, qui sont important pour le fonctionnement des cellules. Malheureusement les études ont démontré que les prétentions d’apport sur la santé sont non fondées.

Des études faites sur plus de 68 000 patients n’ont démontrés aucun lien entre l’huile de poisson et la santé du coeur, ni sur une diminution des risques de maladies cardiaques ou la démence. Une augmentation du risque de diabète et de cancer de la prostate a plutôt été constatée.

«Le corps humain n’a aucune difficulté à convertir l’acide alpha-linolénique, l’acide gras oméga-3 d’origine végétale, en DHA ou en d’autres acides omega-3.»

Heureusement, le corps humain n’a aucune difficulté à convertir l’acide alpha-linolénique, l’acide gras oméga-3 d’origine végétale, en DHA ou en d’autres acides omega-3, ce qui subvient à nos besoins, même pendant la grossesse et la petite enfance. Plusieurs plantes en sont d’excellentes source : les fèves de soya, les légumes verts en feuilles, les graines de lin, l’avocat et le brocoli. Une alimentation riche en ces aliments procure les bénéfices des acide gras omega-3 sans les problèmes associés à la consommation de poissons. Des études ont démontré un plus haut taux d’oméga-3 dans le sang pour des femmes ayant suivi une telle alimentation, que par une alimentation riche en poissons, «viande» et produits laitiers.

4 – Les poissons contiennent des polluants

Des études démontrent que la majorité des poissons et mollusques dans le monde contient des toxines provenant de l’eau dans laquelle ils vivent.

Une alimentation à base de plantes réduit automatiquement les risques de cancer, de maladies cardiaques, diabètes, problèmes neurologiques et malformations chez les bébés associés aux toxines contenues dans les poissons et mollusques.

L’article d’origine contient des références aux informations fournies. Au delà de ces informations, il est important de se rappeler et de mentionner que :

Une alimentation végétalienne peut être saine voir meilleure pour la santé selon plusieurs grandes associations de nutritionnistes et diététistes, mais on devient végane pour les autres animaux et non pour nous!
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.

Responses
The author has chosen not to show responses on this story. You can still respond by clicking the response bubble.