Top 5 des supports de formation efficaces

En tant que consultant en conduite du changement, soigner la formation et les supports pédagogiques est un enjeu-clé. De leur efficacité dépendra l’engagement des équipes dans une dynamique d’apprentissage. Voici donc un top 5 de ce qui fonctionne le mieux d’après mon expérience.

N°1 : Le didacticiel vidéo

Il est inutile de rappeler combien le media vidéo a surpassé le game. Qu’on le regrette ou pas, c’est comme çà, les utilisateurs préféreront toujours regarder une vidéo, à lire n’importe quel guide utilisateur. D’autre part, le montage et la post-prod permettent d’ancrer les points-clés d’apprentissage de manière claire.

Voici un exemple de tuto réalisé pour un de mes clients sur le CRM MS Dynamics :

Même si le format vidéo de plus de 2 minutes est déjà un peu long pour la capacité d’écoute qui diminue de plus en plus. Il permet de dérouler un processus de travail complètement et de montrer l’ensemble des étapes. Ces didacticiels peuvent être ensuite insérés dans des parcours de e-learning avec des quizz, des fiches “synthèse”…

N°2 L‘illustration vidéo d’un cas métier

Tout comme le didacticiel, le format vidéo permet de mieux faire comprendre un processus de travail. A la différence du précédent format l’idée est ici de resituer le processus informatique dans la réalité métier de l’interlocuteur. Ici on “simule” donc un parcours client avec la prise d’appel d’une assistante.

N°3 : les parcours de learning game

Ils sont une variante aux plateformes de e-learning. Ce sont en fait des outils de quizz qui permettent notamment de réaliser des questions à “zones sensibles”, permettant à l’utilisateur d’être resitué dans l’environnement de travail du logiciel qu’il pratique tous les jours. La différence notable par rapport aux dispositifs de e-learning, c’est que l’utilisateur est placé dans un processus de gamification qui lui permet de passer des “niveaux” et voir sa progression en comparaison des autres collaborateurs de l’entreprise.

Voir l’exemple d’une démo de l’outil Skilisy qui fait çà très bien :

N°4 : Les fiches pratiques avant-après

Les fiches pratiques peuvent, mêmes si elles sont “papier” et font un peu de mal à la planète, permettre aux utilisateurs de garder une trace visuelle rapide des nouveautés induites par le processus de travail déployé. C’est une manière de simplifier et d’insister sur la bascule, le changement opéré.

Un exemple ici :

N°5 : Les mémos “Trucs et Astuces”

Ils sont en général une synthèse des points de difficultés dans le parcours et des solutions pour gérer ces difficultés, en même temps qu’ils permettent de communiquer sur la manière d’être plus rapide ou plus efficace dans le parcours, avec notamment les raccourcis claviers. Ces mémos permettent de ne pas passer trop de temps en formation sur ces sujets et de les consigner “pour plus tard” une fois que les utilisateurs auront correctement pris en main l’application.

Voici un exemple :

En espérant que ces exemples sauront vous inspirer dans la conduite de vos projets pédagogiques en entreprise ou ailleurs. N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire.