L’écriture inclusive et les ours polaires

Ce matin en prenant mon café, un mec à la table d’à coté était en train de discuter avec un autre mec de l’écriture inclusive. Il lui expliquait qu’il s’y était mis pour rédiger ses mails et ses posts sur les réseau sociaux. Je vous assure qu’il disait ça avec le ton du héros de la résistance. qui annonce à sa mère qu’il va prendre le maquis.

Quand il a demandé au serveur d’où venait le citron qui avait servi à faire son « citron-chaud-miel », j’ai compris que j’avais devant moi un bel exemplaire de bobo écolo féministe dans une version chimiquement pur. Tout ce que j’aime.

Après avoir appris que le citron qu’il allait boire venait d’Argentine, il a déblatéré, tout en le buvant, pendant au moins dix minutes sur le sujet de la diminution de son empreinte carbone dans sa vie de tous les jours. C’était vraiment beau à écouter. La discussion n’a évidemment pas manqué de riper sur les Gilets Jaunes que mes deux voisins estimaient en fait trop ignorants des enjeux climatiques pour admettre qu’il fallait faire un effort fiscal sur le carburant. Trop cons pour comprendre en gros.

Alors j’ai eu un flash en les écoutant. Et si les deux passions de ce spécimen de la boboïtude féministo-écolo, l’écriture inclusive et la diminution de son empreinte carbone, n’étaient pas compatibles?

Et si les cinglé.e.s obnubilé.e.s par ce genre de conneries étaient en fait des pollueur.se.s qui s’ignorent.

Vérifions avec un texte en écriture inclusive. Pour ne pas qu’il y ait de mots trop compliqués j’ai choisi la profession de foi de C. Castaner lors de l’élection pour la présidence d’En Marche! J’ai viré les coloriages et je n’ai gardé que quelques lignes pour ne pas trop vous piquer les yeux :

« Engagé.e.s auprès d’Emmanuel Macron, nous sommes des adhérent.e.s, des parlementaires, des référent.e.s, des élu.e.s de collectivités locales ; nous sommes issu.e.s de la ruralité, de la ville, de la banlieue ou de l’outre-mer ; nous venons de la société civile : professions libérales, chef.fe.s d’entreprises, salarié.e.s du privé et du public ; nous venons de la droite, de la gauche ou du centre ou connaissons notre premier engagement politique. Certain.e.s d’entre nous ont fondé ce Mouvement aux côtés d’Emmanuel Macron, d’autres l’ont rejoint en marche. Tout comme vous, nous sommes avant tout des marcheuses et des marcheurs. »

soit 540 signes tout pile

J’ai compté, il y a 40 signes en plus que le même texte écrit en Français correct. 40 tout pile. Soit 8% d’augmentation du nombre de caractères,

Regardons rapidement les conséquences d’une adoption universelle de l’écriture inclusive (au train où vont les choses, c’est très envisageable …) en supposant qu’elle aura les mêmes implications calligraphiques en moyenne dans toutes les langues.

Sur la consommation de papier :

En 2016 la production mondiale de papier a. été de 410 millions de tonnes. On a dit que si tout le monde passait à l’écriture inclusive on utiliserait 8% de plus de caractères soit plus de 32 millions de tonnes en plus de papier.

Il sait ce que c’est 32 millions de tonnes de papier, le gars au citron chaud-miel ?

Je vais lui expliquer:

Pour une tonne il faut minimum 15 arbres donc on aurait besoin de 480 millions d’arbres en plus. Disons pour être large, qu’on met 2000 arbres dans un hectare. Et bien avec leurs conneries d’écriture inclusive il faudrait arracher 2400 km2 de forêt chaque année, soit l’équivalent de la surface de l’Ile de la Réunion. Et tout ça parce ces gens pensent qu’il vaut mieux écrire conna.rd.sse.s que connards

Il faudra. aussi 14 milliards de mètres cubes d’eau en plus, alors que l’eau manque à de plus en plus de gens.

Ces Talibans du féminisme n’ont décidément pas de coeur.

Il faudra aussi produire 88 millions de cartouches d’encre en plus des 1,1 milliards que nous consommons chaque année.

Et pour finir cela consommera 243 milliards de KWh en plus par an soit l’équivalent de plus d’un milliard de Frigos qui tournent non stop.

Et tout ça chaque année !

Chapeau l’écolo !

Et je ne vous parle pas de l’augmentation du bilan carbone mondial d’internet si tout le web était écrit en écriture inclusive…

Revenons au gars du citron chaud :

Vu le temps qu’il a passé sur son téléphone, j’imagine qu’il doit envoyer des mails à la chaine (En France. un salarié en envoie en moyenne 33 par jours.) Disons 30 pour arrondir et ne pas l’accabler. Le bilan carbone d’un mail est de 19 g de CO2 selon l’ADEME. Donc le gars potentiellement balance déjà chaque jour plus de 570 grammes de CO2, avec l’écriture inclusive, il en rejetterait 45,6 grammes de plus par jour . Magique.

Et avec 45,6 grammes par jour, c’est plus de 16 kilos de CO2 par an de plus que quelqu’un qui écrit dans un Français normal. C’est précisément ce que rejette la Clio Estate dCi 90 EDC de Stéphane, gilet jaune à la Roche sur YON quand il fait 158 kilomètres … avec sa voiture.

Voilà.

Si vous connaissez des gens qui boivent des citrons-chaud-miel en pensant qu’ils sauvent la planète simplement parce qu’ils s’inquiètent ostensiblement de la provenance du citron et qui par ailleurs se vantent de lutter contre les inégalités avec des gadgets aussi stupides que l’écriture inclusive;

si vous croisez un de ces résistants en carton que notre modernité nous offre. Dites-lui que le dernier ours polaire périra peut-être un jour parce qu’il aura écrit « Engagé.e.s auprès d’Emanuel Macron » au lieu d’enfiler un gilet jaune un samedi après midi sur un rond point de la Roche sur Yon.

________________________________________________________

SOURCES :

Nombre d’arbres pour une tonne de papier : http://carpedie.perso.infonie.fr/papier.html

Production mondiale de papier : https://www.planetoscope.com/papier/379-consommation-mondiale-de-papier.html

Volume d’eau et d’électricité pour 1 tonne de papier : http://www.explic.com/15975-papier.htm

Bilan carbone des mails : http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/07/07/combien-de-co2-pesent-un-mail-une-requete-web-et-une-cle-usb/

Consommation mondiale de cartouche d’encre : https://www.planetoscope.com/electronique/1286-consommation-mondiale-de-cartouches-d-encre-pour-imprimantes.html

Consommation électrique d’un frigo : https://www.energuide.be/fr/questions-reponses/combien-les-appareils-electromenagers-consomment-ils/71/