Mon incroyable évasion
Jean-baptiste Jlt
122

Je suis déconcertée et abasourdie par ce texte. J’ai l’impression de lire mes mots et mes idées en version masculine. C’est assez vertigineux et franchement rassurant. Voilà! Il n’y a pas que moi pour regarder la vie et les gens comme un théâtre où toute la subtilité de la mise en scène réside dans un puissant aveuglement collectif.

Se sentir moins seule en cavale dans les ruelles, oui, c’est émouvant!

A bientôt!