L’expérience Punchie : Charles Thomas

Témoignage #2 : Co-fondateur et CEO de COMET

Charles Thomas : entre l’obtention de son diplôme d’ingénieur et le lancement de comet, Charles n’aura mis que deux ans pour mettre son projet de start-up en orbite. Deux ans qu’il a mis à profit pour affûter ses connaissances en mathématiques appliquées et big data en cabinet de conseil, avant le grand saut dans l’écosystème start-up via la formation Lion par l’accélérateur The Family. Un moment décisif pour ce passionné de sciences à la fibre entrepreneuriale, aujourd’hui CEO d’une start-up de plus de 40 employés déterminés à écrire ensemble l’histoire du futur du travail.

Qu’est-ce qui t’as poussé à chercher des experts en prise de parole ?

A 26 ans, c’est facile de prendre la parole devant 5 – 10 collègues ou inconnus​ : on a tous été ​formés à l’école et au début de sa vie pro. Mais quand il s’agit d’inspirer une équipe de quarante personnes, d’incarner en public un projet fabuleux ou même de passer sur le petit écran, on ne sent pas vraiment à l’aise. C’est ​drôle de voir à quel point un exercice peut sembler anodin alors qu’il cristallise en réalité ​un ensemble de peur, de timidité et de stress. J’ai cherché à me faire coacher sur la prise de parole pour passer cette première barrière (psychologique) qui me permettrait d’être moi-même lors de mes interventions orales (actuelles et futures). J’ai vraiment envie d’être à l’aise dans ce domaine​, pour prendre du plaisir et soulever les foules.

Pourquoi as-tu choisi Punchie ?

J’avais déjà eu l’occasion de travailler avec Jean et Félix il y a quelques mois déjà. C’était du one-shot, très court​, ​intense, pour un sujet précis. A l’époque, nous ​avions peu de sujets de ce genre donc je n’avais pas vraiment creusé. Aujourd’hui, tout est différent, on est de plus en plus médiatisé​s​, l’équipe grandit chaque semaine et les prises de paroles importantes sont quasi quotidiennes. J’ai tout de suite rappelé Jean et Félix car ils combinent parfaitement l’art du théâtre avec le monde ​du ​business. Jean vient du conseil, Félix est metteur en scène, un combo magique pour nous faire grandir personnellement en ayant un impact pro​fessionnel​ en ligne de mire.

Comment décrirais-tu le duo ?

On ​mesure la valeur d’une équipe par l’alchimie généré​e​ entre les individus. Cette valeur est supérieur​e​ à la somme des individualités : voilà une intro qui caractérise bien Jean et Félix. L’un est plus saillant, “agressif”, speed, conquérant (Jean) quand l’autre est plus dans la rondeur, le calme et la quiétude (Félix). On sent déjà qu’ils se complètent, rien que par la posture et ce qu’ils renvoient. Parfois, on cherche une oreille attentive, bienveillante et plutôt bonne amie donc on se tourne vers Félix, mais assez souvent on ne veut pas être pris pour un faible ou un enfant donc on cherche à se faire challenger ; là on va piquer Jean ! On sent aussi que leur maîtrise ne s’arrête pas​ à de bonnes pratiques de prise de parole​ ;​ c’est aussi – et surtout – ​de la connaissance de soi-même ​où Jean et Félix sont remarquables. La préparation en amont, les rituels, le conditionnement, le pendant, l’après, la célébration, la détente, ils couvrent tout le cycle de vie. Franchement, chapeau.


On ​mesure la valeur d’une équipe par l’alchimie généré​e​ entre les individus. Cette valeur est supérieur​e​ à la somme des individualités: v​oilà une intro qui caractérise bien Jean et Félix.

Comment t’es tu senti au cours de ce suivi de 10 jours ?

Honnêtement vraiment bien, apaisé et excité en même temps. Apaisé car les rituels m’ont vraiment fait du bien, idem pour les routines personnelles. Excité car j’avais vraiment envie d’y aller, d’être en direct ou on-stage, j’avais envie d’en découdre.

Quelles sont les techniques que tu as pu actionner le plus rapidement ?

La respiration comme pilier pour avoir conscience et être au présent. C’est bête à quel point ça​ change la vie. Je l’utilise dans ma vie de tous les jours, en meeting, en public, etc. On peut l’utiliser partout et on se sent en maîtrise, là, au présent.​ Ç​a fait toute la différence.

Comment as-​tu vécu le moment avant ta prise de parole à enjeu ?

On a bu un coup donc c’était assez cool! J’ai vraiment kiffé le fait que Jean et Félix soient venus avec moi. Ç​a m’a donné confiance (#enviedendécoudre) tout en m’apaisant.

Comment as​-​tu vécu le moment après ?

Là aussi on a bu des coups hehe :)) J’ai vraiment passé un bon moment, une bonne descente car j’étais avec eux avant et après. Le moment en ​lui-même est passé pour normal, anodin, ça aide à faire désenfler la prise de parole. En faire quelque chose de classique dans nos nouvelles vies.


La respiration comme pilier pour avoir conscience et être au présent.

Mais surtout, comment l’as​-​tu vécu pendant ?

Ahah, franchement c’était chaud. Les 20 premières secondes, j’ai eu des fourmis dans toute la tête (je ne blague pas) donc j’ai eu peur de faire un malaise. Je sentais mon coeur battre très fort dans ma poitrine. Mais j’ai repris mon souffle, recentré mon attention sur ma respiration et ça m’a apaisé. Jean et Félix m’avaient aussi demandé de faire attention aux détails, à la couleur de la veste de mon interlocuteur, de sa chemise, de ses boutons de manchette​,​etc. J’ai fait l’exercice pendant les quelques secondes du début et ça m’a beaucoup aidé à me remettre au présent. Ensuite, j’avais mes 3 messages (mes 3 étoiles) donc je n’avais qu’à dérouler en sachant que je pouvais toujours me rapprocher de mes étoiles, qui sont mes guides.

Que penses-tu du contenu pédagogique des suivis Punchie ?

Ultra quali. Suivis réguliers, avec un vrai fond et sans redondance. Pour le moment, la période est super dense ici donc je n’ai que trop peu de temps pour m’y consacrer vraiment mais dès mon retour de vacances​ je m’y remets à fond!

Utilise​s-tu les techniques apprises dans le cadre de ton suivi dans ton quotidien ?

Yes, respiration à fond! Maintenant je vais essayer la posture aussi, pour être solidement installé tout en étant relâché. Idem pour mes messages, avant chaque meeting important je me dis “OK, si la personne que je vais voir doit retenir 3 choses, qu’est ce que c’est?” et hop, je déroule.

Un mot de conclusion ?

Hâte de reprendre les séances avec vous !