Arrêtez de vouloir que tout soit parfait ! Lancez-vous, vous aviserez ensuite.

Ce titre fait particulièrement écho pour moi, dans une période où j’essaie de me perfectionner en photo, tout en lançant des chaînes Youtube et tester des pages Facebook, franchement “à l’arrache”.

Du coup, c’est ce que j’entends le plus souvent de la part des gens qui m’entourent et qui me suivent tout en attendant beaucoup de moi :

“Nan mais tu pourrais faire beaucoup mieux, ça va pas du tout ça, c’est moche, tu peux pas lancer ça comme ça…”

Et encore, j’ai choisi de citer les gentils, les bienveillants. Il y a bien évidemment les autres.

Pourquoi vouloir lancer un produit ou une idée parfaite ?

La réponse est finalement assez simple : cela rassure.

Comme le coureur qui fait 42km à l’entrainement avant son marathon, le start-upper qui cherche à avoir un site PARFAIT pour sa beta, l’écrivain qui ne veut absolument aucune tournure maladroite dans son brouillon.

Le problème ? C’est COMPLETEMENT contre productif.

Vous perdez un temps considérable à parfaire un concept, une idée, à vous rassurer et vous passez à côté de l’essentiel : Est-ce que l’idée va séduire ?

Comment tester un concept ? Le M.V.P.

Encore un bel acronyme, on aime bien ça chez les gens des internets.

MVP, c’est un minimum viable product, ou le produit minimum viable chez les français. L’idée est simple : lancer la beta la plus “pourrie” mais acceptable de votre concept ou idée, et regarder si le concept prend.

Si c’est le cas, s’il y a un vrai intérêt, il sera toujours temps d’écouter les early adopters et d’améliorer. Si le concept ne plaît pas, vous n’aurez pas perdu autant de temps et d’argent qu’avec une idée parfaite.

Apprenez de vos erreurs.

Et puis finalement… On sait tous qu’il faut au moins 10 mauvaises idées plantées pour en avoir une bonne qui marche (chiffres non-vérifiables pondus par une petite voix dans ma tête, mais vous voyez l’idée).

Vous avez le droit de vous planter, vous le ferez souvent. Seulement faites le de la bonne façon, en y laissant le moins de plumes possibles.

Là encore, un lancement, ça se prépare et ça se réfléchit ! Bw-yw SARL accompagne d’ailleurs entrepreneurs, influenceurs et j’en passe dans leurs projets. Pour en savoir un peu plus, c’est par ici : http://www.bw-yw.com/a-propos/