Ce que la course à pied et le sport nous ont apporté.

Cette histoire, c’est celle d’une bande d’amis, plus encore, de l’équipe d’un petit media Course à pied et remise en forme. Il s’agit d’une partie de La Team Faster Today, et nous avons eu envie ensemble de vous parler de ce que le sport nous apporte.

Cet article est en 3 parties. Vous en trouverez une sur Bw-yw.com avec nos témoignages, une autre sur FasterToday.fr avec nos reflexions plus fondamentales sur le sport et la course, et la dernière ici, sur ce que nous a apporté tout cela dans nos vies respectives, personnelles comme professionnelles.

La course, comme façon de ne plus jamais abandonner.

Je crois que c’est ce que nous avons appris en premier en commençant à courir.

Ne jamais rien lâcher, ne pas baisser les bras, ne plus abandonner. Dans la vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, c’est une belle idée. Et puis de temps en temps, lâcher prise. On ne réussit pas à chaque fois, mais on apprend toujours un peu plus.

Tous les entrepreneurs se répètent ces phrases à tort et à travers, il faut pourtant les vivre pour bien les comprendre.

Quand ça fait mal, c’est que tu progresses.

Pour beaucoup, la douleur est l’antithèse du plaisir et de la progression, puisqu’il faudrait que ce soit tout le temps facile.

Désolé de vous dire ça, mais la vie c’est pas un kiwi.

Parfois ça va faire mal, ça te mettra à terre, tu auras un goût de sang en bouche et l’envie d’abandonner.

Et il ne faudra pas… C’est dans ces moments que se jouent les choses les plus importantes.

“Do Not Quit” nous hurle la playlist Fearless motivation. C’est plutôt un bon conseil au final.

La vie c’est comme le sport, c’est plus sympa en équipe.

Dans les affaires, dans la vie personnelle, dans le sport, il faut savoir s’entourer. C’est même ce qu’il y a de plus important. Nous ne sommes pas programmés pour tout affronter tout seul, nous sommes des animaux sociaux.

Quoi que tu en penses, c’est plus facile à plusieurs.

Oui, même dans ce cas auquel tu penses à l’instant…

Coquinou.

Et avec l’aventure, on découvre de belles personnes.

Ça c’est la minute bisounours.

Entrepreneur, porteur de projet, blogueur, toi qui me lis pour la première fois, cette partie ne s’adresse pas forcément à toi, puisque j’y remercie ceux qui me donnent chaque jour les moyens de pousser mes idées plus loin.

Puisque seul ce ne serait pas possible, et puisque j’ai la chance d’être entouré et plutôt soutenu au quotidien.

Dans le sport, dans la vie, dans le travail, quand c’est cool, mais aussi quand ça fait mal.

Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour ceux qui y croient à votre place (il y en a toujours 2–3 qui trainent, ne vous inquiétez pas).

Et pour retrouver les autres parties de cet article, c’est par ici :

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Jérémy Kohlmann’s story.