Ricardo avait raison, apprenons à travailler ensemble !

Oui David Ricardo, celui que vous avez probablement étudié Jadis ou Naguère si vous avez fait un peu d’économie ou de sociologie ou lycée.

La théorie des avantages comparatifs, ça vous parle ? J’adore la ressortir dans n’importe quel boulot en équipe. Déjà parce que c’est la seule chose utile que j’ai retenue de mes années lycée, mais aussi parce qu’elle s’applique merveilleusement bien au monde du travail.

En gros (parce qu’on va pas tout re-détailler) : Il faut que chaque personne se concentre sur la tâche pour laquelle il est le plus efficace (par rapport aux autres) et le travail d’équipe sera alors efficace.

Oui j’ai repris un peu le truc à ma sauce puisqu’à la base, on parlait de production de X et Y pour les pays A et B et leurs imports/exports. M’enfin vous voyez l’idée.

Ce que ça veut dire pour nous ?

Arrêtez de voir des concurrents partout, et voyez plutôt des opportunités.

Agences, Free-lances, blogueurs : trop souvent, nous raisonnons en terme de concurrence, et cela nous tuera à terme. Vous devez apprendre à travailler avec les autres, pour profiter d’une synergie globale et croître ensemble.

Nous ne sommes plus au Far West.

Les Cow boy c’est fini, plus besoin de se tirer dans les pattes, de défendre coûte que coûte son territoire et j’en passe.

Apprenez à travailler avec le voisin, vous serez plus efficaces.

La plus grande force de la Start-up et de l’entrepreneur me dit-on souvent, c’est de savoir s’entourer et écouter les autres. Pourquoi cela ne pourrait pas s’appliquer au chef d’entreprise “classique” ? Au Free-lance ? A l’agence Web ou Media ?

Nos métiers ont besoin d’apprendre des autres, nous ne sommes définitivement pas des artistes, encore moi des auteurs, nous sommes des consultants, nous aidons les autres à accomplir quelque chose la plupart dub temps, et pour cela, nous avons besoin d’apprendre.

Apprendre de nos concurrents qui n’en sont plus, apprendre des autres métiers, apprendre des clients aussi.

Pour moi, la minute hippie s’arrête ici, même si cela correspond foncièrement avec la façon dont je pense et dont je travaille au quotidien.

Si vous voulez en savoir plus, discuter media, blogging, Social media ou encore Branding, venez me rencontrer par ici : Be What You Wear, L’Agence (non pas comme la CIA)

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Jérémy Kohlmann’s story.