32 idées pour une expérience candidat imbattable

Le vol de John arrive à l’heure à l’aéroport, mais pas de chance : ses valises n’ont pas suivi. Cette situation déjà très embêtante, peut vite virer au drame : John a un entretien d’embauche le lendemain pour le poste de ses rêves chez une entreprise (que nous appellerons X), et ne compte pas vraiment y aller en jean troué et vieux t-shirt de la veille…

Il appelle Tanya, sa recruteuse chez X, et lui explique la situation. Tanya, très compréhensive, souhaite l’aider et décide (immédiatement et sans devoir passer par un long processus de validation) d’emmener John s’acheter un nouveau costume l’après-midi même. Par chance, John trouve son bonheur, achète un nouveau costume, et décroche le poste le lendemain — en grande partie grâce à la gentillesse et les efforts de sa recruteuse.

Cette petite histoire est l’adaptation d’une véritable expérience partagée par le site Talent Board. Selon leur étude, « les candidats partagent une expérience de recrutement positive avec leurs connaissances environ 81% du temps, et leurs expériences négatives 66% du temps ». Imaginez un peu les effets positifs qu’aura eu cet événement sur l’image de marque de la société X !

Tout le monde sait que l’expérience candidat n’est pas à négliger. Elle impacte votre société, votre marque employeur et vos candidats eux-mêmes. Alors comment l’améliorer ? Comment fournir à vos candidats une expérience tellement positive qu’ils en parleront autour d’eux ?

1) Mettez vous à leur place : le premier (et meilleur) conseil est de s’assurer que vous savez exactement qui sont vos candidats, et d’essayer vous-mêmes votre propre processus de recrutement. Chronométrez le temps total que vous prend une candidature en ligne, et notez même votre nombre total de « clics ». Recommencez sur un mobile, et notez la différence.

2) Communiquez — beaucoup : s’il y a un seul point que vous devez améliorer, alors améliorez celui-ci. C’est souvent la première remarque qui revient dans les mauvais retours de candidats. Tenez-les au courant d’où ils en sont dans le processus et de la suite des événements. Même s’il n’y a rien de nouveau, dites-le-leur.

3) Mettez en place des FAQ (Frequently Asked Questions) : documentez les questions qui reviennent le plus souvent dans une série de FAQ, afin de donner à vos candidats une idée générale du processus.

4) Faites une candidature-test : organisez un entretien avec un recruteur qui ne vous connaisse pas (ou un de vos collègues faute de mieux). Le but est de voir l’expérience entretien d’un autre œil, essayez donc de la rendre aussi réaliste que possible. Prenez des notes de vos impressions.

5) Sondez vos candidats pour un feedback honnête

6) Sondez vos nouvelles recrues pour un feedback honnête

7) Sondez vos recruteurs et les membres de votre équipe pour un feedback honnête (et pour de nouvelles idées)

8) Concentrez vos efforts sur les refus : une étude démontre que seulement 2% des candidats obtiennent un entretien. La plupart de vos interactions ont donc lieu avec des candidats que vous déclinez. Assurez-vous qu’ils ne vous détestent pas…

9) Faites-les sourire : trouvez-le moyen de faire sourire vos candidats durant le processus. Même les marques les plus « sérieuses » ont une opportunité d’intégrer un peu d’humour dans ce qui peut être un processus très strict.

10) Embauchez des recruteurs qui aiment leur métier : testez-les sur ce point en entretien, et assurez-vous qu’ils se soucient de leurs candidats (comme la recruteuse de l’entreprise X par exemple).

11) Donnez à vos recruteurs le temps de se soucier de leurs candidats : c’est une chose d’être bienveillant ; c’en est une autre de réellement faire des efforts. Gardez un œil sur la charge de travail de votre équipe pour être sûr qu’ils ont du temps pour un effort supplémentaire si besoin est.

12) Soyez à l’écoute : une compétence bien souvent négligée. Posez des questions, et écoutez VRAIMENT les réponses, afin de savoir ce qui compte pour votre candidat. Donnez-lui ensuite l’information qu’il cherche, et fournissez-lui une expérience adaptée (vous vous facilitez le travail du même coup).

13) Soyez ponctuel : que pensez-vous d’un candidat qui arrive avec 15min de retard ? Devinez quoi, les candidats penseront la même chose de vous si vous les faites attendre. Utilisez la technologie (alertes sur votre agenda, sur votre téléphone…) pour vous aider.

14) Gardez le contact : utilisez votre réseau candidat pour communiquer sur votre marque (par exemple en envoyant des newsletters), mais aussi pour encourager vos candidats, garder le contact avec des alumni, etc.

15) Partagez des histoires, donnez une approche « behind-the-scenes » : partager de vraies histoires sur vos employés est une très bonne façon de renforcer votre marque employeur et de faire matcher le bon candidat avec votre poste vacant.

16) Personnalisez : customisez l’expérience candidat dès que vous le pouvez, en incorporant des petites touches personnelles dans vos emails et interactions.

17) Soyez mobile-friendly : sur tous les plans. Point.

18) La vitesse importe : à partir du moment où le poste est ouvert, vous devriez avoir un compte à rebours en tête. Le record à battre est le temps que cela vous prend de pourvoir un poste. Vos meilleurs candidats ne vont pas vous attendre !

19) Offrez des cadeaux — à l’improviste : dans le même registre que la partie « sourire » ci-dessous, offrir quelque chose génère une réponse positive et une certaine bienveillance. Ce ne doit pas forcément être quelque chose d’onéreux pour rendre votre candidat heureux (ex : des bonbons, un t-shirt floqué, une balle anti stress, une carte cadeaux…). Le timing est tout aussi important que le cadeau en soi.

20) Faites leur faire un tour des locaux : pendant l’entretien, prenez un peu de temps pour montrer vos locaux au candidat, lui permettre de rencontrer ses potentiels collègues et de se familiariser avec l’environnement de travail.

21) Vos efforts sont corrélés à l’avancement d’une candidature : plus un candidat est avancé dans le processus, plus vous devrez vous démener pour lui. Si votre candidat numéro 1 pour un poste n’est pas retenu après le 3ème entretien, par pitié ne le prévenez pas en lui envoyant un email automatique..

22) Offrez à boire : le fait de parler ainsi que le stress de l’entretien peuvent donner soir : pendant l’entretien, offrez à boire à vos candidats.

23) Changez de cadre : est-ce que tous les entretiens doivent nécessairement avoir lieu dans des bureaux ? Envisagez un lieu plus détendu pour les postes essentiels, comme un café où vos candidats pourront se détendre et où vous pourrez réellement passer un moment avec eux.

24) Make it fun : vous organisez un événement ? Mettez de la musique, offrez à manger, faites une tombola… Vous faites un pre-screen au téléphone ? Posez une question qui n’a aucun rapport pour détendre l’atmosphère (« quel est votre plat préféré ? »).

25) Formez TOUT LE MONDE : l’expérience candidat ne passe pas seulement par les recruteurs. Chaque employé joue un rôle : les dirigeants, les personnes à l’accueil, les managers, l’employé lambda qui sourit au candidat dans le couloir… Assurez-vous que tout le monde soit sur la même longueur d’ondes.

26) Arrangez-vous pour que vos candidats se sentent bien : passer un entretien est un moment stressant. Aidez-les à se détendre et à donner le meilleur d’eux-mêmes.

27) Partagez votre « Offre Employeur » : trouvez des moyens d’incorporer vos marque et offre employeur dans l’entretien. Les candidats attendent dans le hall d’entrée ? Ce serait le moment de diffuser une vidéo avec des témoignages de vos employés. Réfléchissez aux meilleurs moments pour offrir des dépliants, des vidéos, etc.

28) Sortez le grand jeu : vous recevez un candidat extrêmement demandé pour un poste exécutif ? Sortez le grand jeu, et imaginez que vous êtes le concierge d’un hôtel de luxe. Envoyez une voiture le chercher, et mettez à disposition de votre invité toute sorte de matériel promotionnel. Envoyez-lui un texto lorsqu’il/elle arrive à l’hôtel, pour vous assurer qu’il a tout ce dont il a besoin. Incluez une petite surprise dans la chambre d’hôtel (un panier de fruit, ou quelque chose en rapport avec votre marque). Le jour de l’interview, envoyez-lui les instructions et conditions de circulations. Appelez votre candidat après l’entretien pour le remercier du temps accordé, et lui donner un premier retour. Libérer votre calendrier à l’avance vous permettra d’adopter cette approche, qui en vaut la peine lorsque l’on touche à des postes de direction.

29) Mesurez : une mauvaise expérience candidat équivaut à perdre du revenu ou manquer une opportunité de recommandation. Si possible, liez les résultats obtenus aux questionnaires de satisfaction à vos indicateurs clés de performance (KPI).

30) Intégrez vos nouvelles recrues : parlez du nouvel employé à son futur manager, et aidez son équipe à organiser une belle intégration.

31) Soyez honnête : il arrive d’être trop occupé pour pouvoir lire un CV ; quelque fois celui-ci ne correspond pas à l’offre ; et parfois, exceptionnellement, on passe juste une sale journée. Les candidats peuvent comprendre ces choses, à condition de les expliquer avec respect et honnêteté.

32) Soyez humain : souvenez-vous de l’importance qu’accorde votre candidat à ce poste. Celui-ci l’aidera à payer ses factures et subvenir aux besoins de sa famille, mais pour beaucoup de personnes c’est aussi le moyen de trouver un certain sens dans sa vie de tous les jours. C’est sérieux, et vous devrez toujours le respecter.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.