Introvertis : 6 conseils pour réussir un entretien d’embauche

Il est parfois difficile pour une personne introvertie de laisser une première impression mémorable en entretien. S’ils sont tout à fait capables d’être à l’aise avec les gens qu’ils connaissent, les introvertis ont souvent tendance à analyser avec soin une nouvelle situation avant de donner une réponse, ce qui peut parfois donner l’impression qu’ils sont distants, réservés ou même antisociaux, et transformer l’entretien d’embauche en une véritable épreuve. En effet, indépendamment de leur CV, le recruteur se basera forcément sur la première impression laissée par le candidat au moment de prendre sa décision.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est absolument pas impossible pour un introverti de faire bonne impression dès la première rencontre. Cela signifie simplement qu’il vous faut adapter votre approche, pour être sûr de mettre à profit ces traits et compétences qui vous rendent unique. Il peut ainsi être utile de passer par certaines étapes pour être sûr d’être aussi préparé que possible pour l’épreuve très spécifique que représente le processus de recrutement.

Voici quelques conseils :

Mettez vous dans de bonnes conditions physiques et mentales.

Avant l’entretien, faites vos recherches sur l’entreprise, et n’hésitez pas à demander à un ami de vous aider à vous entraîner. Le jour J, si vous le pouvez, libérez votre matinée pour faire un peu de recherche et de préparation de dernière minute. Pratiquez une activité apaisante, comme le yoga ou la méditation, afin d’être aussi concentré que possible. Il est aussi utile d’avoir fait un repérage préalable des lieux où l’entretien se déroulera, pour arriver à l’heure évidemment, mais surtout pour s’éviter tout stress inutile.

Pensez au-delà du job, aux liens sociaux que vous devez créer.

Si les extrovertis n’ont aucun mal à se lier à un groupe, les introvertis sont bien plus à l’aise dans une relation individuelle. Lorsque vous arrivez, il vous apparaîtra peut-être difficile de rencontrer plusieurs personnes à la fois ; se les représenter en tant qu’individus plutôt qu’en tant que groupe pourra vous aider à surmonter cette gêne.

Prenez le temps de regarder chaque personne dans les yeux lorsque vous vous présentez.

Il n’est pas inutile non plus d’avoir préparé à l’avance quelques phrases « bateaux » afin d’éviter un silence gênant (vous pouvez par exemple parler de votre trajet jusqu’aux locaux, ou parler d’un élément de leur environnement qui vous impressionne, que ce soit l’espace disponible ou la décoration). Souvenez-vous que, si vous n’aurez pas toujours une réponse sous la main (la plupart des introvertis prennent un peu plus longtemps à formuler une réponse qu’ils jugent satisfaisante), poser une question est souvent un bon moyen de rompre le silence, et de montrer que vous êtes intéressé par les personnes autour de vous.

Envisagez la discussion comme un échange plutôt qu’un discours commercial.

Utilisez vos compétences d’écoute pour transformer une question en conversation, en essayant de rebondir dès que possible par une autre question. S’il vous faut un peu de temps pour répondre à une question, n’hésitez pas à commencer par : « C’est une très bonne question. Il me faut un petit moment pour mettre mes pensées en ordre ». Il peut aussi vous arriver d’avoir du mal à comprendre une question car vous êtes trop concentré sur une analyse de votre précédente réponse, aussi n’ayez jamais peur de demander au recruteur de répéter sa question. Par exemple : « J’aimerais clarifier : dites-vous que… ? »

Osez parler de votre expérience

On vous demandera sûrement de parler de vos réussites durant l’entretien. Si cette étape vous hérisse et que vous manquez d’expérience en « frime », orientez la discussion sur ce que vous savez faire et sur ce que vous pouvez apporter à l’équipe plutôt que de parler de vous directement. Au lieu de parler de ce que vous avez accompli lors de vos missions précédentes, expliquez ce que vous en avez appris et retenu, et placez toujours vos succès dans le contexte de ce que vous pourriez accomplir pour cette nouvelle entreprise. Pourquoi ne pas amener de preuves physiques de vos réussites, comme un portfolio de vos travaux et idées qui sont en lien avec le poste ? Il est parfois rassurant d’avoir un objet à tenir, ne serait-ce que pour s’occuper les mains.

… et après ?

A la fin de l’entretien et une fois vos questions posées, remerciez les recruteurs pour une chose qui vous a plu en particulier durant ce processus de recrutement. Une fois sorti, promenez-vous avec votre musique préférée dans les oreilles : un peu d’exercice contribuera à faire baisser votre taux d’adrénaline et de cortisol (qui peut vous rendre anxieux). N’oubliez pas d’envoyer un e-mail de remerciement dans les 24h suivant l’entretien, dans lequel vous mentionnerez un fait qui vous a marqué pendant votre entretien.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Jeremy Gautret’s story.