Les 6 signes qui montrent que ce job n’est pas fait pour vous !

Si une «erreur de casting» reste très problématique et coûteuse pour une entreprise, il en est de même pour les candidats qui doivent trouver un poste qui convient à leurs compétences, leurs valeurs et leurs styles de travail. Un mauvais choix peut avoir un impact fort sur la suite de votre carrière. Voici quelques tips qui vous aideront à bien cibler vos besoins et vos envies afin d’éviter une mésaventure.

Comment l’entreprise gère-t-elle les process d’entretien d’embauche ?

La façon dont le processus d’entretien est organisé peut vous en dire beaucoup sur l’efficacité d’une entreprise. Si la communication est mauvaise, ou les entretiens sont réarrangés/annulés tout au long du processus de recrutement, cela pourrait vous donner une indication sur le mauvais fonctionnement de l’entreprise ou son mauvais management. Si vous ne pensez pas pouvoir travailler dans un environnement légèrement chaotique vous pouvez voir ceci comme un signal d’alarme et commencer à chercher ailleurs. Cependant, cela pourrait juste être un incident isolé dans l’entreprise, à vous de voir si le risque est bon à prendre ou pas !

Accrochez-vous avec la culture de l’entreprise?

Vous pouvez vous faire une idée de la culture d’entreprise lors de l’entretien, via les réseaux sociaux et les salariés actuels. D’après vos premières impressions, pensez-vous que c’est un environnement dans lequel vous pouvez évoluer ? Nous passons une grande partie de notre vie au travail, donc il est primordial que vous vous sentiez à l’aise et pouvez être productifs dans celui-ci. Chaque personne a des critères particuliers lorsqu’il s’agit de trouver un job, faites donc le nécessaire pour trouver une entreprise qui convient à votre style et besoins.

Avez-vous établi un bon contact avec votre manager éventuel ?

Repensez aux échanges que vous avez eu avec votre potentiel manager pendant l’entretien. Avez-vous eu un bon feeling avec lui et vous voyez-vous travailler avec lui ? Vous pouvez aussi observer si son style de leadership vous convient. Votre relation avec votre patron peut avoir un grand impact sur vos performances au travail ainsi que votre bonheur au travail, donc n’acceptez pas un job si vous estimez que cela ne fonctionnera pas avec votre boss. Il est aussi important que vous partagiez les mêmes valeurs que lui. Si vous avez des avis différents à propos de l’éthique de travail, de l’autonomie des salariés, etc, vous devriez reconsidérer le fait de travailler pour cette entreprise.

Y a-t-il un fort turnover dans l’entreprise ?

Si l’entreprise est relativement jeune cet indicateur peut ne pas être pertinent mais pour une entreprise bien établie qui a quelques années ou plus, cela peut constituer une alarme. Si les salariés ne veulent pas rester dans l’entreprise pendant une longue période de temps, demandez-vous ce qui les a fait partir. Vous pouvez également demander pourquoi le poste est vacant lors de votre entretien pour comprendre pourquoi la personne précédente est partie. Vous pouvez aussi mener votre enquête pour savoir combien de temps les personnes sont restées à votre poste en recherchant les employés qui vous ont précédé sur LinkedIn.

Posez toutes les questions importantes

Pensez à tous les facteurs que vous considérez comme important dans un travail et assurez vous de les évoquer dans votre entretien ou avant que vous acceptiez le job. Par exemple si l’équilibre vie professionnelle/vie privée est important pour vous et que le travail exige beaucoup d’heures supplémentaires, le rôle ne vous conviendra pas. Il en va de même pour votre périmètre d’action, votre promotion, avantages sociaux, etc…

Écoutez votre instinct

Tout le monde n’a pas de 6 ème sens pour ces choses, mais si vous avez le sentiment qu’il y a une chose qui cloche dans le job ou l’entreprise pour lequel/laquelle vous postulez, vous avez probablement raison. Suivez votre instinct et ne forcez pas les choses si vous voyez que cela ne vous correspond pas. Parfois la première impression est la bonne , donc fiez-vous à votre instinct.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.