Numbers x Metaverse

L’explosion et l’euphorie des NFT au cours de l’année dernière ont été quelque peu assombries par la contrefaçon et la fraude.

Plus de 80 % des NFT mis en circulation gratuitement sur OpenSea sont faux, plagiés ou spams.

OpenSea a elle-même révélé ces statistiques choquantes après avoir fait marche arrière sur une fonctionnalité populaire de sa plateforme. Elle permettait la création de NFT en utilisant le “lazy minting”, où les utilisateurs listent les NFT à vendre sans les écrire sur la blockchain. Les vendeurs ne paient pas de frais tant qu’un NFT n’est pas vendu, ce qui permet aux escrocs de répertorier des objets volés dans l’espoir de les vendre à des acheteurs inconnus. Bien que d’autres marketplaces permettent également le “lazy minting”, la popularité d’OpenSea et son mauvais système de contrôle en font un endroit idéal pour les bots.

Pour y remédier, OpenSea a modifié sa politique en autorisant un maximum de 5 collections NFT avec 50 objets par collection. Cependant, cela ne met pas fin au problème, mais réduit simplement le volume de la contrefaçon et de la fraude.

Nous ne pointons pas du doigt l’espace Web3/NFT, car nous sommes bien conscients que cela se passe aussi dans le monde réel. Frontier Economics estime que la valeur mondiale de la contrefaçon et du piratage s’élève à près de 2 800 milliards de dollars par an ! Et en raison des problèmes de chaîne d’approvisionnement dus au Covid-19, la demande de biens — contrefaits ou non — a explosé.

La différence entre le monde réel et l’espace NFT est que nous disposons de l’infrastructure nécessaire pour authentifier les articles de valeur. Si vous entrez dans un magasin d’horlogerie pour acheter une Rolex, il y a un certificat d’authenticité, si vous achetez un sac à main de marque, il y a des numéros de série, des étiquettes de marque ou des labels d’authenticité qui indiquent si vous achetez un vrai ou un faux.

Le problème

Cela a commencé avec les NFT, mais nous avons maintenant un tout autre monde qui se crée, ce qui pose un défi bien plus grand en matière de sécurité des utilisateurs et soulève la question suivante : comment apporter de l’authenticité au Metaverse ?

Il n’y a aucun doute dans notre esprit que le Metaverse va connaître une adoption massive. La plus grande plateforme du moment, Decentraland, compte actuellement 300 000 utilisateurs actifs par mois et 18 000 utilisateurs quotidiens. Bien que ce nombre puisse sembler peu élevé, nous avons la possibilité de nous attaquer à ce problème d’authenticité et de minimiser le volume de la contrefaçon avant que la base d’utilisateurs ne devienne beaucoup plus importante.

Nous sommes conscients que nous ne pouvons pas arrêter la contrefaçon d’un seul coup, mais nous pouvons mettre en place les bons protocoles pour avertir les utilisateurs des articles réels et des articles falsifiés. C’est ainsi que nous rendons le pouvoir et le contrôle aux utilisateurs.

Comment Numbers résout-il ce problème ?

Moteur de recherche NFT

Le moteur de recherche NFT fournit une image complète des NFT afin que les utilisateurs puissent plus facilement voir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, de manière décentralisée. Je veux dire, on peut toujours vérifier la vérification des contrats sur Opensea, mais c’est la vérification “centralisée” contrôlée par OpenSea.

Le moteur de recherche de Numbers NFT a actuellement 2 fonctionnalités qui visent à neutraliser la fraude que nous voyons dans l’industrie.

Détection de tokens multiples : Pour aider les utilisateurs à identifier combien de tokens sont associés à la même image.

Badge Web 3.0 : Pour aider les utilisateurs à vérifier si le NFT est correctement stocké sur le Web 3.0, par exemple, si le fichier d’actifs est décentralisé, si les métadonnées correspondent à la spécification, etc.

Services d’entreprise

Nous avons également établi des partenariats avec diverses plateformes et places de marché afin de mettre en place des fonctionnalités permettant de lutter contre ce problème.

Analyse de la marketplace : Featured x Numbers

Feature by Binance est une plateforme NFT décentralisée qui fournit aux créateurs les outils nécessaires pour produire, vendre et présenter des créations NFT. Cependant, en tant que plateforme encore essentiellement “ouverte”, ils ont rencontré beaucoup d’arnaques sur la marketplace. L’avantage de rendre la création de NFT facile et bon marché a aussi ses défauts. Cela a également permis à des acteurs douteux de copier facilement des NFT à partir d’autres plateformes, généralement des NFT de l’écosystème Ethereum comme OpenSea.

Après avoir appliqué diverses méthodes pour lutter contre ce problème, notamment en facilitant le signalement des escroqueries par la communauté, ils savaient qu’ils devaient aller plus loin ! C’est là qu’un vendredi soir, lors d’un appel de rattrapage avec Featured, l’idée d’une intégration a germé.

NFT Scan analyse un sous-ensemble de NFT à 3 niveaux :

1.Le scan Ethereum — ce scan recherche les articles avec le même CID dans le réseau Ethereum et renvoie la page du produit.

2.L’analyse d’images similaires — cette analyse utilise un module d’intelligence artificielle de base pour rechercher des articles similaires dans le réseau Ethereum et renvoie la page du produit associé. La principale différence entre l’analyse Ethereum et l’analyse d’images similaires est que l’analyse Ethereum correspondra au CID du contenu, ce qui signifie que le contenu doit être exactement le même.

3.Rapport de la communauté — la nouvelle fonctionnalité bêta. Lorsqu’il y a de nouvelles demandes, nous les partageons avec les membres de la communauté et leur demandons de l’aide. Ils peuvent marquer les éléments suspects et fournir l’URL comme preuve pour prouver que la photo viole les droits d’auteur.

Grâce à ces analyses, nous sommes parvenus à la conclusion que 97 % des NFT sur la plateforme en vedette étaient des œuvres d’art nouvellement créées. Nous avons été ravis de ce résultat, qui correspondait à la vision de Features, à savoir que les NFT sont destinés à tout le monde et pas seulement aux privilégiés qui peuvent s’offrir des frais de gaz élevés.

Tous les NFT qui ont passé les trois niveaux d’analyse ont maintenant une marque spéciale à côté de leur titre sur chaque page détaillée de NFT et si vous cliquez dessus, cela affichera une page de Numbers Protocol qui liste les résultats de l’analyse.

Détection d’escroquerie API : NFTrade x Numbers

Le 17 décembre, Numbers s’est associé à NFTrade pour apporter de l’authenticité aux NFT. NFTrade est la deuxième plus grande plateforme NFT, et la première plateforme NFT multi-chaînes et agnostique de la blockchain. Elle est un agrégateur de toutes les marketplaces NFT et héberge le cycle de vie complet des NFT, permettant à chacun de créer, d’acheter, de vendre, d’échanger, de farmer et d’exploiter les NFT de manière transparente sur différentes blockchains.

La mission de longue date de Numbers est d’amener la décentralisation et l’interaction du Web 3.0 au premier plan en aidant à présenter les médias numériques créés et négociés de manière décentralisée. En travaillant avec NFTrade, les NFT émis par la plateforme pourront être recherchés par le moteur de recherche Web 3.0, étendant ainsi la couverture des contrats NFT du moteur de recherche Web 3.0.

Application photo Web 3.0 native : Capture App

Capture App est toujours la seule application de caméra blockchain au monde permettant de créer des photos Web 3.0 natives. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de créer un NFT à partir de n’importe quelle photo prise avec l’application.

Il y a tellement de problèmes dans le monde NFT en ce moment que nous devons fournir des solutions d’entreprise pour des plateformes comme NFTrade et Featured qui donnent des solutions pour les personnes prenant des photos dans le Web 2.0 (pas de traçabilité, pas de preuve sur la blockchain).

Les jetons NFT sont uniques, mais vous pouvez émettre autant de jetons NFT que vous le souhaitez à partir d’un même fichier. Cela n’a aucun sens et ne résout pas le problème dans le monde du Web 2.0.

C’est pourquoi Capture App est si précieux. Elle permet à chacun de créer des photos natives du Web 3.0, traçables, avec des enregistrements sur la chaîne, et les fichiers sont stockés sur le Web décentralisé au lieu d’un serveur centralisé.

Ces photos natives du Web 3.0 sont celles qui vont vraiment briller dans le Metaverse parce qu’elles sont dignes de confiance et décentralisées.

À propos du protocole Numbers

Numbers construit un réseau photo décentralisé pour créer une communauté, de la valeur et de la confiance dans les médias numériques. Son protocole Numbers redéfinit les médias visuels numériques comme des actifs et constitue l’épine dorsale d’une suite d’outils permettant d’enregistrer et de récupérer des images et des vidéos dans le réseau Numbers.

Ces outils comprennent:

· Capture App : Le premier appareil photo blockchain au monde dont les utilisateurs peuvent facilement enregistrer des photos et utiliser des applications Web 3.0.

· Seal API : Les développeurs et les entreprises peuvent mettre en œuvre l’API Numbers pour enregistrer des photos et accéder à leurs adresses et certificats Web3.0.

· Certificats : certificats d’authenticité du contenu avec provenance sur la chaîne.

· Marketplace CaptureClub : Marketplace NFT native qui permet aux générateurs de photos de vendre et de staker leurs créations.

· Moteur de recherche NFT : le premier moteur de recherche NFT Web 3.0 qui aide les utilisateurs à vérifier l’historique des NFT et à prévenir les fraudes potentielles.

Numbers défend la pureté des médias numériques et permet aux gens de réfléchir de manière plus critique aux interactions entre nos images et le monde qui nous entoure. L’objectif de Numbers est de tokeniser les photos authentiques (y compris les images et les vidéos) pour créer un réseau photo décentralisé dans le Web 3.0.

--

--

English-french translator/ crypto enthousiast/ NUM ambassador. i love to discover great fundamental crypto project as I believe it will change the world.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Jeremylehv

Jeremylehv

English-french translator/ crypto enthousiast/ NUM ambassador. i love to discover great fundamental crypto project as I believe it will change the world.