Carnet de Poésie 8

Chape de plomb !

Ciel de cendre qui s’éteint en cartonnant dans tous les azimuts de la Bibliothèque. Tout est sombre, de velours et cramoisi. Silhouettes de craie et de fusain où s’étirent les yeux révulsés des amazones modern’ style. J’esquisse aussi leurs particularités qui se rendent dans leur lieu d’origine.

De torrides mésaventures de rivières feuillues où s’étouffent les feuilles de choux, presque sanguines, en montant sur un vieux cheval soviétique pansu : chapes de plomb exotique et rires païens.

http://notesmat15.jimdo.com/nouvelles-littéraires/

Like what you read? Give Ōji Kick a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.