Comme beaucoup d’entre vous, je ne m’étais jamais engagée dans une campagne. Je n’étais pas désabusée, au contraire. J’avais une envie d’implication immense. Mais je n’avais pas envie de me ranger aux côtés de formations existantes.
Hashtag je vote Macron.
Axelle TESSANDIER
283

Je confirme, nous sommes nombreux dans ce cas. Comme si cette sphère politique fonctionnait en vase clos, qui s’ouvre à chaque élection pour chercher nos voix, mais se referme juste après. Simplement car aucun d’entre eux semble vouloir changer de mode de fonctionnement, permettre à la société civile d’y rentrer, mais aussi d’y sortir sans que cela devienne un handicap. Effectivement, notre monde du nouveau siècle n’est plus le même et les luttes sociales et de recherche d’égalités sont devenues au fil des ans des luttes conservatrices décalées avec ce dont le monde à besoin, ce que nous vivons tous les jours.

J’ai toujours cru au collectif dans ma sphère professionnelle, au mélange des activités associatives, éducatives et professionnelles. Que puis-je donner aux autres, plutôt que d’attendre de l’état en échange. Nous ne sommes pas voués à rester dans une case unique, comme nous ne sommes pas voués à un futur définitif. Le monde bienveillant, inclusif, déterminé tout en restant ouvert à compréhension de l’autre que vous proposez chez En Marche me corresponds. Contourner pour mieux avancer et partager, c’est ce que je retrouve chez Emmanuel Macron. Rendez-vous dimanche 23 avril pour faire gagner la nouvelle France du réel.