Les valeurs de progrès sont au cœur du projet Européen depuis 1957, et réaffirmés dès le préambule du traité en vigueur qui a pour principe d’“établir les fondements d’une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens, […] assurer par une action commune le progrès économique et social de leurs États en éliminant les barrières qui divisent l’Europe, […] RÉSOLUS à affermir, par la constitution de cet ensemble de ressources, les sauvegardes de la paix et de la liberté, et appelant les autres peuples de l’Europe qui partagent leur idéal à s’associer à leur effort, […] DÉTERMINÉS à promouvoir le développement du niveau de connaissance le plus élevé possible pour leurs peuples par un large accès à l’éducation et par la mise à jour permanente des connaissances,”

Ces extraits du préambule ainsi que de nombreux autres passages ont tendances à être remis en cause par une envie de repli nationaliste tel proposé par de nombreux partis populistes qui sont en passe d’obtenir une majorité au parlement Européen. Ces valeurs progressistes communes sont en danger, et la liste Renaissance – ainsi que son projet pour l’Europe —est la seule qui redonnera l’élan nécessaire à notre continent. Comme le dit Emmanuel Macron, l’Europe est “un succès historique : la réconciliation d’un continent dévasté, dans un projet inédit de paix, de prospérité et de liberté.” Le 26 mai 2019, notre choix devra réaffirmer notre envie commune pour l’Eurpe.

Jean François Porchez

Written by

Type designer, founder of @typofonderie @zecraft — Learn type design @typeparis #typeparis20 + #tptalks20 — @enmarche

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade