Un marketing RH complétement vidéo

Passez en mode “autoplay”

La marque employeur est monotone, textuelle… Ennuyeuse.

Corpo-centrée. Alors qu’elle devrait être attirante, informative, plaisante, éducative voir inspirante. Pendant ce temps, les besoins et l’usage des candidats avec la vidéo personnelle est bien plus avancé que ce que les organisations proposent.

Au début, vue comme un coup marketing, la vidéo est devenue une banalité essentielle pour la notoriété et la portée d’une marque employeur. Plongée dans l’océan du web, la marque employeur veut rejoindre et tutoyer la bonne audience des candidats convoités.

J’en sais quelque chose. Je produis des billets de blog interminables. Et mon activité de directeur marketing me confronte un peu plus chaque mois à l’enjeu de produire plus de vidéos. Car la simple évidence montre que ce que les gens aiment, ce sont les vidéos ! Et pas seulement les vidéos de chats.

Lol Cats Gif

Voici l’état de ma réflexion sur la vidéo dans l’Inbound marketing et le marketing de contenu au service d’une marque et d’une marque employeur.

La stratégie de contenu d’une marque employeur ne peut plus ignorer la vidéo.

Les vidéos sont le parfait ingrédient de votre Digital Marketing, Inbound Marketing et d’un bon Mix Marketing. Elles sont le sel et le poivre d’une marque employeur fade et terne.

Parfait complément aux textes et aux images, les vidéos deviennent l’épicentre d’une marque attractive. Les vidéos créent de l’attraction naturellement, offrent un contenu engageant et répondent mieux aux attentes conversationnelles des candidats devenus mobiles et multiplateformes sociales (Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat).

Les vidéos deviennent l’épicentre d’une marque attractive.

Le Video Marketing, avec le Visual Marketing, ont pris le pouvoir de nos écrans.

Même les médias se font la course à la vidéo. Mashable, par exemple, célèbre journal en ligne de la Geek Culture, fondé par Pete Cashmore, a du licencier le 7 avril 2016 une partie de son équipe. La raison officielle est de réorienter massivement sa rédaction vers la production vidéo. Sa lettre interne envoyée aux employés et reproduite sur LinkedIn Pulse est très révélatrice (A lire !). Pendant ce temps, le magazine Business Insider développe des vidéos simples et très populaires sur Facebook.

C’est le début de l’ère Non Text Web.

Il faut dire que Facebook, YouTube, Twitter, LinkedIn, Snapchat font la part belle aux vidéos. Les grands médias écrits doivent réorienter leurs publications avec des vidéos courtes et nombreuses. Car elles génèrent de l’audience, du temps d’écoute, de la viralité et de l’engagement. La télé est morte, vive les vidéos !

Up-Load your digital culture

Les formats sont multiples : Tutoriels, Video Scribing (description rapide sur fond blanc), Live Streaming, Short Video, Présentation animée, Motion Design, Webdocumentaire, Snaps, etc. Même la formation se met aux vidéos avec les MOOC et les SPOC.

  1. Les tutoriels, les entrevues, les webdocs. Tous les formats vidéos MP4, courts ou long se retrouvent sur YouTube, Dailymotion, Vimeo, Wistia.
  2. Les vidéos courtes. Beaucoup de vidéos sont maintenant produites directement sur Instagram (15 secondes), Vine (15 secondes) ou Snapchat (30 secondes).
  3. Le vidéo-scribing et le motion design sont deux formes de vidéos composées avec des dessins et animation. Elles sont utilisées pour expliquer un concept, une solution.
  4. Le vidéo-streaming de son côté est en plein boom. Les applications vous permettent de diffuser en direct, sans filtre ni montage et de sauvegarder un enregistrement. Periscope, Merkat, Plussh (le petit français), Google Hangout, Facebook Livestream, Google YouTube Stream, Blab se livre une bataille féroce pour prendre une place dans le web de demain.
  5. Les webinaires. Les contenus de type webinaires (GoToMeeting, Webex, Google Hangout) permettent de créer des événements en direct ou différés et de se créer une banque d’enregistrements de contenus informatifs et éducatifs.
Can you spell Gabana please ?

Impact des vidéos

Voici quelques chiffres très utiles pour orienter, comme moi, l’effort de votre marque vers des formats vidéos :

  • Dr. James McQuivey, chercheur à Forrester estime qu’une minute de vidéo équivaut à 1,8 millions de mots.
  • 90% de l’information transmise au cerveau est visuel et le visuel serait traité 60000 fois plus rapidement que le texte.
  • Dans un étude de Forbes, datant déjà de plus de 5 ans, les cadres dirigeants déclarés préféraient visionner une vidéo plutôt que lire. Note : la vidéo n’est pas que pour les jeunes et les moins éduqués !
  • On y apprend que 50% des cadres dirigeants recherchent de l’information sur le produit et services avant de prendre une décision. Ce chiffre doit être en augmentation aujourd’hui.

Le poids des vidéos dans les usages

  • La vidéo occupera 80% de tout le volume du web en 2019 selon l’étude de Cisco.
  • L’usager moyen est exposé à 32,3 vidéos en un mois selon l’institut d’étude ComScore.
  • 87% des responsables marketing utilisent le vidéo-marketing selon Outbrain.
  • Ajouter une vidéo à sa page d’accueil peut augmenter de 20% son taux de conversion nous indique ReelSEO.
  • L’ajout d’un contenu vidéo dans un email génère un taux clic supérieur à 200% que lorsque l’email ne contient que du texte selon une étude de Forrester.
Video is Queen

Le Vidéo Marketing génère beaucoup de bénéfices

  • Meilleur référencement sur le web (SEO)
  • Plus de temps de visites sur votre site carriére (meilleur ranking Google)
  • Présence sur le second plus grand moteur de recherche qu’est YouTube
  • Augmente le taux de conversion de vos visiteurs en candidat
  • Facile à partager et potentiellement virales dans une communauté.

Et rappellons-nous :

90% de l’information transmise au cerveau est visuel et le visuel serait traité 60000 fois plus rapidement que le texte.

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

Si vous avez aimé lire cet article, cliquez sur le petit cœur vert 💚 ci-dessous et partagez-le, comme cela plusieurs autres personnes pourront l’apprécier également.

Vous pouvez lire la suite de cet article sur le blog FutursTalents, blog dédié au marketing RH et à l’attraction des talents.

Jean-Baptiste Audrerie

Jean-Baptiste Audrerie a développé une expertise en attraction des talents et en marketing digital à la fois en France et au Canada.

Psychologue organisationnel et titulaire d’un MBA pour exécutifs à l’Université UQAM et Paris Dauphine, il exerce comme directeur marketing dans une entreprise pionnière en psychologie organisationnelle au Québec, conférencier, formateur et auteur du blog www.futurstalents.com.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.