Jeu vidéo AAA triple A, DLC payants et déceptions.

La patience est un chemin d’or .

Par jeu AAA ou Triple A, j’entends tout jeu vidéo avec un budget de développement important, accompagné d’une grosse campagne de communication et dont on est sûr de la rentabilité, tels NBA 2k18 ou Fifa 18.

Le problème

Le problème ici peut être résumé à un mot composé de 3 lettres :

DLC pour Downloadable Content ou Contenu pouvant être téléchargé légalement, contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Je m’explique : des éditeurs de jeu vidéo sans scrupules —donc, la majorité des éditeurs— ont opté pour un business model particulier: en effet, convaincus de l’attrait que leur jeu aura auprès du grand public, ces … individus (restons poli) n’hésitent pas à proposer une version incomplète du jeu , vendue à prix fort ( au moins 40 $) .

Tout contenu supplémentaire — textures haute définition, personnages, options et items pour améliorer l’expérience du joueur — est alors estampilllé DLC payant et ne peut être téléchargé qu’après avoir payé un montant supplémentaire.

Oui, comme du Free To Play, sauf qu’ici on achète le jeu à un prix fort et on continue à payer, même après être passé à la caisse.

Plusieurs DLCs plus tard, vous paierez donc plus cher pour le contenu supplémentaire que pour le jeu lui même. Preuve en images avec Fallout 4 , un jeu sorti en novembre 2015 et vendu à 49.99 $ à l’époque.

Mieux , ou pire, il y a de fortes chances que le jeu proposé le jour du lancement a des problèmes de stabilité qui viennent ruiner votre expérience de jeu. L’exemple le plus récent de la dernière mouture de NBA 2K, 2K18 et son problème récurrrent de crash lors d’une sauvegarde du jeu .

Cette pratique hautement détestable est devenue une habitude les éditeurs pour les titres triple A : en d’autres termes, lorsque vous achetez un jeu triple A quelques jours après sa sortie, il y a de fortes chances que vous n’achetiez pas le jeu complet , mais bel et bien une version bêta et incomplète du dit jeu.

La solution

Yarrr…Hardi compagnons, jetons leur des tomates pourries et allons de ce pas sur SkidRow, Codex ou Reloaded !

Non.

Etant moi même développeur, je ne peux décemment pas recommander cette option. Le piratage de jeux vidéos et de logiciels est à, mon humble avis, un manque de respect pour les efforts et les nuits de code des développeurs. 
Qui plus est, bon nombre des jeux triple A — ok, la majorité - sont corrigés dans les mois qui suivent par le biais avec de patch correctifs qui viennent fixer les bugs constatés lors du lancement . Certains éditeurs vont juste qu’à republier le jeu plusieurs mois plus tard, en y incluant les DLC proposés à l’achat lors du lancement de jeu, comme par Warners Bros et son fameux Mortal Kombat XL , sorti moins d’un an après Mortal Kombat X , qui incluant la majorité des DLC payant .

Il suffit donc d’être patient . En d’autres termes, n’achetez pas un jeu triple A dans les mois qui suivent sa sortie : il sera probablement incomplet , buggé et plusieurs mois une version complète et plus stable du jeu sera disponible plusieurs mois plus tard.

Cela vous donnera l’occasion de donner une chance à des jeux vidéos moins côtés . Par exemple, en attendant NBA 2K18 Legend Editon que j’ai découvert Vous pourrez ainsi dénicher des petites perles, telles CupHead ( 20$ sur steam, avec une qualité de réalisation à couper le souffle, ainsi qu’une bande son plutôt sympathique) ou OverGrowth ( 20$ également, un jeu de kung-fu avec des lapins ninja et des loups guerriers…oui j’ai des goûts parfois bizarres) .