Mon programme économique pour la France

par Jean-Marc Fortané, ex candidat à la première primaire présidentielle citoyenne sur https://laprimaire.org

“Les ouvriers peuvent se passer des financiers mais les financiers ne peuvent pas se passer des ouvriers”

Pixabay.com

Rien de pérenne pour le bien des citoyens n’est réalisable sans une économie saine.

La participation des citoyens est indispensable pour ne pas laisser soumettre le pays à la loi de quelques financiers.

Le capitalisme doit être régulé pour conserver son action motrice sous peine d’être destructeur. C’est au peuple de définir son niveau de régulation.

1. Orientations

1. Transparence

Même si le modèle capitaliste libère l’entreprise de nombreuses contraintes, un minimum de transparence doit être imposée aux sociétés privées, notamment à celles qui ont une action directe sur la santé de la population, la souveraineté et l’indépendance du pays.

L’objectif est de permettre au consommateur d’acheter un produit de façon éclairée sur des critères autres que le seul prix (santé, qualité, origine, coûts induits, éthique des entreprises…)

. Transparence sur les étiquetages des produits: présence d’OGM, origine et normes du Bio, distinction fabrication et assemblage, origine des composants de fabrication…

. Considération de l’information et de l’éducation des consommateurs comme une mission de service public

. Moralisation de la publicité trompeuse

. Publication des lieux d’imposition des sociétés et de leurs dirigeants

. Rétablissement des contrôles des services de l’Etat en collaboration avec les associations de consommateurs

2. Conservation d’un tissu économique varié

. Equilibre des tailles d’entreprises et maintien d’une concurrence saine

. Restauration d’entreprises d’Etat pour rétablir l’indépendance et la souveraineté nationale (transport, communication, énergie, banque, assurance…)

. Nationalisation en cas de concentration trop forte au détriment du consommateur

. Préservation et développement du tissu de TPE et PME pour ses nombreux avantages: qualité de produits, des terroirs et des savoir-faire, circuits courts et minimisation de l’empreinte carbone des transports, qualité de vie des employés, taille humaine et relationnel, déploiement territorial…

. Marchés publics réservés exclusivement aux entreprises du pays

. Suppression des lois favorisant la concurrence déloyale notamment par le dumping social

. Fermeture obligatoire hebdomadaire d’au moins un jour pour toute entreprise sauf autorisation spéciale (certains outils de production, services d’urgence entre autres). Possibilité de fonctionner 12 dimanche maximum par an. Dans ce cas, le ou les patrons doivent être présents sur place et seuls des employés en CDI peuvent travailler en bénéficiant d’un salaire doublé au minimum

3. Protection du patrimoine immobilier et industriel

. Interdiction (dans la constitution?) de la vente du patrimoine à plus de 50 % à des étrangers. Recours à la préemption d’Etat et des salariés si besoin pour empêcher que le pays ne soit acheté par de l’argent sale (trafics, exploitation d’humains…) ou par des fonds de pensions.

. Versement partiel de la rémunération des employés en parts d’entreprise

. Obligation d’information prioritaire des employés avant toute vente

2. Développement économique

Pixabay.com

. Développement du tourisme

.Faire de la France le pays que tout le monde veut visiter.

.Elargissement du tourisme à tout le territoire par la promotion des nombreux atouts des régions (infrastructures, agrotourisme et terroirs, sports nature…)

.Développement de partenariats avec des pays étrangers

.Sécurisation du pays : pas de tourisme sans sécurité

Pixabay.com

. Haute technologie et énergies renouvelables

. Relocalisation d’entreprisesnotamment pour l’indépendance du pays

. Ruralisation

3. Lutte contre le chômage et l’exclusion

4. Rééquilibrage du système des retraites

Pixabay.com

5. Réorientation de secteurs économiques

1. Agriculture

Pixabay.com

. Transparence dans l’étiquetage et renforcement de la traçabilité des produits jusqu’à la vente

. Information du consommateur sur les qualités de production

. Encouragement à l’installation de jeunes agriculteurs sur des petites exploitations

. Développement de l’agro-écologie et de la poly-production

. Remise en culture de terres abandonnées et redivision de parcelles

. Protection des petites exploitations par un fonds de conservation

. Baisse des coûts par un soutien à l’embauche locale

. Soutien face aux multinationales: refus d’OGM, de produits dénaturés (viande aux hormones, poulets chlorés…) développement de banques de semences, diminution des pesticides, engrais, refus de concentration des terres…

.Création d’un fonds de garantie de prix minimum et suppression des aides

. Audit des services associés (coût, utilité…)

. Développement des jardins partagés à proximité des villes en partenariat avec des agriculteurs

. Développement de partenariat de l’agro-écologie à l’international

2. Bâtiment-Construction

. Limitation de la destruction de terres agricoles

. Encouragement à la réhabilitation des logements vides et à la rénovation énergétique de l’existant

. Encouragement de la construction de petits collectifs intergénérationnels avec mutualisation d’espaces de vie

. Transparence dans l’attribution des marchés publics

. Encouragement à l’embauche locale

. Forte pénalisation des entreprises qui trichent (y compris par l’intermédiaire de sous-traitants)

3. Transports

Pixabay.com

.Développement des transports en commun, taxis, vélos et dans les villes

. Développement du ferroutage et du transport fluvial

6. Moyens financiers

Pixabay.com

1. Recettes

. Rapatriement de capitaux: mesures incitatives fortes pour les particuliers et les entreprises.

.Hausse de TVA variable incluant les notions d’écologie (transports…) et de besoin fondamental (TVA minimale pour les produits de bases locaux)

. Taxe supplémentaire sur les jeux et les autoroutes

. Création d’une taxe intégrée par la fixation d’un prix minimal des carburants

. Relocalisation de travailleurs et d’entreprises

. Réorientation solidaire et garantie par l’Etat de l’épargne

. Lutte contre la fraude : Suppression du verrou de Bercy

. Education au patriotisme économique et écologique

2. Economies

. Renégociation de la dette

. Suppression des régimes spéciaux

. Sur les budgets des élus: Suppression du nombre d’élus par un non renouvellement (nombre maximal de membres du gouvernement, basculement de député en sénateurs…), une seule indemnité par élu, suppression de toute source de clientélisme (réserve parlementaire…), retenues financières pour absentéisme aux séances de travail obligatoires…

.Sur les administrations: Allègement du millefeuille administratif, baisse des hauts salaires, suppression ou plafonnement de certaines dépenses (congés supplémentaires, frais de représentations…), réorientationdes personnels sur le terrain (cadres, permanents syndicaux…),lutte contre l’absentéisme (voir santé), suppression de toutes les discriminations (salaires et avantages) entre les employés à travail équivalent

. Suppression de nombreuses aides non participatives

. Baisse des fortes retraites

7. Moyens humains

Pixabay.com

Chômeurs, retraités volontaires, bénéficiaires d’aides, certains malades

8. Moyens particuliers

Création d’une assurance « dommage-ouvrage » collective d’Etat pour la responsabilité collective des professionnels (de santé en particulier), les responsables d’association, les activités périscolaires, les litiges en entreprise dans le cadre de la réinsertion, les arrêts maladie d’employés, la remise en locationde logements…

Sa gestion est transparente et équilibrée en délégation privée (salaires dans une échelle de 1 à 5, création d’une réserve tampon et réajustement des tarifs en fonction des sinistres)

Pour en savoir plus :

Pourquoi le modèle économique solidaire français s’écroule t-il ?

Les travailleurs détachés: victimes ou coupables du dumping social ?

Pourquoi tous ceux qui bénéficient d’argent de l’Etat ont-ils intérêt à soutenir rapidement et massivement les petits entrepreneurs ?

Comment lutter contre l’exclusion grâce au plein emploi ou à la pleine activité ?

Comment réformer les retraites dans l’intérêt général ?

Migrants ? Vous avez dit migrants ? Avec un “é” ou avec un “i” ?

Et enfin tout le projet détaillé sur:

LA DOUBLE CHANCE : Tout le projet en quelques clics

“Il est temps que ceux vendent des rêves cèdent la place à ceux qui les réalisent” Jan Contraméfera

Mon premier interview télévisé

Jean-Marc Fortané est candidat à la primaire citoyenne organisée depuis plusieurs mois par le site la primaire.org. Distribuant de fausses boîtes de médicaments Democratol (qui élimine durablement l’impuissance politique), Jean-Marc Fortané sait faire preuve d’opiniâtreté pour faire entendre sa voix. Vétérinaire et entrepreneur, l’homme n’a peur de rien, se sent capable de déplacer les montagnes, de franchir toutes les portes (y compris de TV Libertés) pour présenter un programme qu’il a mûrement réfléchi. Même s’il n’est pas un “professionnel de la politique”, ce sportif de l’endurance se veut pragmatique et innovant. Et il pressent que la France doit changer de cap ou foncer droit dans l’iceberg. Jean-Marc Fortané, le candidat-citoyen entre rêve et bon sens ? A chacun de juger.

A propos de LaPrimaire.org

Cet article fait partie d’une série d’articles présentant mon projet politique exposé dans le cadre de LaPrimaire.org. LaPrimaire.org est une primaire citoyenne démocratique et ouverte dont le but est de faire émerger une candidature citoyenne forte pour les élections présidentielles de 2017. Vous pouvez retrouvez tous mes articles et mon profil sur ma page candidat : Jean-Marc Fortané.