Islande : 6 jours et 2330km plus tard

Petit, mon père m’avait dit “un jour, on partira tout les deux quelques part”. Le 3 mai 2016, j’embarque direction Reykjavik. 6 jours pour avaler les routes et découvrir le maximum de l’univers des Vikkings.

Préparation

On s’était un peu documenté avant notre départ. On avait renseigné sur une carte de l’Islande, tout les points intéressants à faire tout en découpant notre trajet par étape. La majeure partie des informations, nous les avons trouvé grâce à l’article complet de Julie VOYAGE EN ISLANDE, MODE D’EMPLOI, un grand merci à toi. Les photos, les commentaires ont permis de finaliser notre projet de voyage.

Seul sur les routes d’Islande

Let’s Go

Comme la majeure partie des voyageurs, nous avons fais le tour dans le sens inverse d’une aiguille du montre (bon ou mauvais choix ?). Pour la petite info, pas d’hôtel, pas de chambre d’hôte, on roulera et dormira dans notre 4X4 (un bon 3.2l avec du 15L/100, on adore). On s’est tout de suite rendu en dehors de la capitale, on se réserve Reykjavik pour la fin. Si vous pensiez “Blue Lagoon”, vous vous êtes trompés. On est parti direction Geysir.

Sveitagrill Míu -Mia’s Country Grill — Skógafoss

Notre roadtrip

  • Jour 1 : Geyser Strokkur - Gullfoss
  • Jour 2 : Gullfoss - Skogafoss - Seljalandsfoss - Dyrholaey - Reynishverfi - Fjaðrárgljúfur - Svartifoss
  • Jour 3 : Svartifoss - Svínafellsjökull - Egilsstaðir - Jokulsarlon
  • Jour 4 : Egilsstaðir - Dettifoss - Námafjall - Godafoss
  • Jour 5 : Godafoss - Kirkjufell - Landbrotalaug
  • Jour 6 : Landbrotalaug - Parc national de Þingvellir - Reykjavik - Blue Lagoon

Quand partir ?

Au cours de notre périple, on s’est aperçu que le Sud avait un petit plus par rapport au Nord. Je suis loin de dire qu’il faut eclipser le Nord mais le Sud nous habitue a être emerveillé toutes les 30–45 minutes tandis que qu’on se doit d’être plus patient au Nord. Pour ma part, je conseillerai ce parcours

  • Jour 1 : Gullfoss - Geyser Strokkur - Parc national de Þingvellir - Landbrotalaug (source d’eau chaude)
  • Jour 2 : Landbrotalaug - Kirkjufell - Godafoss
  • Jour 3 : Godafoss - Djúpavogskörin (source d’eau chaude) - Jokulsarlon - Svínafellsjökull - Svartifoss
  • Jour 4 : Svartifoss - Fjaðrárgljúfur - Reynishverfi - Dyrholaey - Seljalandsfoss - Skogafoss
  • Jour 5 : Skogafoss - Blue Lagoon
Pour avoir le parcours en détails, cliquez-ici

Eté ou Hiver ? Bonne question ! Nous étions en mai et l’avantage de ce mois c’est : peu de touriste et quasiment du soleil non stop. Mais toutes les routes n’étaient pas ouvertes. Peu-être plus début juin pour accéder aux volcans et sinon l’hiver pour les aurores boréales.

Jökulsárlón

En quelques mots

C’est un pays époustoufflant où la nature domine et est exploitée avec respect. Si vous arrivez à avoir des bouchons, regardez bien la carte, vous n’êtes surrement pas dans le bon pays. Ici, on décrète une ville au bout de 3 maisons (une blague presque réaliste) et les fermes possèdent leurs propres pancartes d’indications. Les islandais sont sympathiques mais il est rare de trouver quelqu’un dans les fermes (mais où sont-ils ?). Je ne vous cache pas que la vie est chère et qu’à part le poisson et le yaourt skyr, rien n’est appréciable. Ce n’est surement pas une destination gastronomique. Entre amis, en famille ou solitaire, c’est un pays pour tout le monde. Un seul conseil, prenez tout très en avance !

L’eau laiteuse du Blue Lagoon

La petite histoire

On est sur notre sixième jour. Ils nous reste que quelques heures avant de rendre notre gouffre à essence. On décide donc de le faire rouler sur les routes du sud près de la capital. Au loin, un cycliste solitaire qui a s’en doute décidé d’entreprendre le même parcours que nous avions réalisés (au vu des bagages sur son engin de compétition). Un allure plutôt athlétique, la tenue aussi, alors pourquoi marche t’il à côté de son vélo alors qu’on est sur du plat ? On s’arrête ! Le pauvre danois entreprend effectivement le tour de l’Islande en 1 mois, il est parti il y a seulement deux jours, et ça fait déjà 20 bornes qui se paluche à trainer son vélo (chaine cassée). Monte à bord moussaillon, on te prend toi, ton vélo, tes bagages et on t’emmène à la prochaine ville (qui se trouve à plus de 40km). Direction, Selfoss et je trouve sur internet, un garage de vélo dans cette ville. Il est monnaie courrante de faire le tour de l’île en vélo et pour ceux qui souhaite le faire, je vous donne ce guide qui référence tout les garages sur l’île: http://www.straeto.is/media/brochures/cycling2013back.pdf

Petite pensée pour toi, qui roule encore sur cette île et bon courage.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.