Business Model Canvas : pour passer de l’idée au projet

Hier, un ami m’a fait part d’une idée de business qu’il a eu , et cela m’a assez vite enthousiasmé. Nous nous sommes donc lancé rapidement dans une réflexion informelle sur les moyens de concrétiser cette idée.

Force est de constater que dans ces cas là, les idées fusent très vite !
Et surtout que l’on se perd rapidement dans les détails techniques… 
Vous voyez de quoi je parle, n’est-ce pas ?

Cela m’a vite rappelé que pour arriver à un minimum de résultat constructif, ce genre d’exercice nécessite de canaliser l’énergie déployée et d’avoir un minimum de méthodologie (sans brider la créativité, bien entendu).
Et pour cela, il existe un outil très utile et bien connu depuis quelques années : le Business Model Canvas.

Je n’ai pas l’intention de vous expliquer ici comment utiliser cette matrice, on trouve suffisamment de tutoriaux sur Internet.
Non, je souhaite simplement vous donner mon avis sur pourquoi il est très intéressant de l’utiliser.

Pour commencer, le Business Model Canvas est un outil issu du livre “Business Model Nouvelle Génération” écrit par Alexander Osterwalder & Yves Pigneur, je vous conseille donc de vous procurer ce livre. Il vous permettra de comprendre très précisément comment cela fonctionne. Voici le lien vers le site des auteurs.

Définition : Un modèle économique (ou business model) décrit les principes selon lesquels une organisation créé, délivre et capture de la valeur.

Cette définition du business model est assez claire :
c’est un outil qui permet de mettre à plat les éléments dont vous aller avoir besoin pour expliquer et organiser votre activité. Il faut faire attention à ne pas confondre avec le Business Plan, dont la fonction est de chiffrer les projections financières de l’entreprise, et qui arrive un peu plus tard dans la vie d’un projet.

Ainsi, le Business Model Canvas constitue une representation graphique simplifiée du Business Model de votre idée, et de comment vous aller le structurer pour lui donner vie.

Très brièvement, la matrice est constituée de 9 blocs représentant les différentes composantes de votre organisation : segments de clientèle, proposition de valeur, canaux, relations avec le client, Flux de revenus, ressources clés, activités clés, partenaires clés et structure de coûts.

Le principe d’utilisation de la matrice est simple : on imprime ou on dessiner celle-ci en grande dimensions afin que les participants à l’atelier puisse remplir les cases avec des post-its ou des feutres.

Ce qui est extrêmement intéressant dans cet outil, c’est son côté interactif qui permet de réfléchir de manière collective et visuelle. Il est possible d’émettre des idées, de les inscrire sur la matrice, de les débattre, de les modifier … de manière très simple et participative. D’ailleurs, il est à noter qu’un Business Model n’est jamais figé, et il se peut que vous soyez amené à le faire évoluer quelques années plus tard pour l’adapter aux évolutions de votre environnement (pensez à l’archivez avec une photo ou dans un document).

C’est à mon sens le principal atout de cet outil. Il permet de se lancer sans contrainte, mais avec un cadre qui nous guide dans la structuration du projet.

De l’idée de départ, on peut tester des hypothèses et des nouvelles idées en faisant évoluer le Business Model.

Une idée n’est géniale que si elle est concrétisée !

Je vous encourage vraiment à lire le livre afin de d’apprendre à utiliser au mieux cet outil. C’est très clair à lire et les auteurs illustrent les concepts avec beaucoup d’exemples de l’économie réelle. C’est très inspirant !

Le Business Model Canvas est fait aussi bien pour la création de nouvelles activités, que pour challenger un Business Model existant et créer de l’innovation.

Cela fait plusieurs années que je voulais l’utiliser sur un cas concret, et grâce à mon ami et son idée, je vais enfin avoir l’occasion de le faire ! :-)


Et vous, avez-vous déjà utilisé le Business Model Canvas et qu’en avez-vous pensé ? Laissez un commentaire pour partager votre expérience svp.