Les 10 commandements de la vidéo sur smartphone

Jonathan Piron
Mar 20 · 6 min read
Photo by cottonbro from Pexels

En ces temps troublés qui nous forcent à nous adapter drastiquement dans nos manières de travailler et même de vivre, pas besoin d’être docteur ès médias pour se rendre compte que la vidéo nous rendra de loyaux services, en tant que moyen de communication le plus complet à défaut de pouvoir se rencontrer IRL.
(fun fact : on me glisse d’ailleurs à l’oreillette que les premiers dates Tinder virtuels ont déjà eu lieu !)

Que tu sois entrepreneur, manager, médecin, prof… — quelle que soit ton activité professionnelle, en réalité — , tu te retrouveras vraisemblablement à plusieurs reprises durant cette période de confinement devant ta webcam ou la première caméra que tu auras sous la main (spoiler alert : ton smartphone), pour pitcher un projet, gérer une réunion, donner un cours ou encore répondre aux questions de journalistes.

Alors, pour le bien des yeux et des oreilles de chacun·e, je te propose de suivre les 10 règles ci-dessous pour obtenir un rendu convenable en te filmant avec ton smartphone, le tout sans devoir faire chauffer ta carte bancaire.

TL;DR :

  1. Prépare ton tournage
  2. Choisis bien ton décor
  3. Soigne ton éclairage
  4. Stabilise ta caméra
  5. Nettoie ton capteur…
  6. …et utilise le bon
  7. Cadre ta scène
  8. Ne néglige pas l’audio
  9. Passe en mode manuel
  10. Ne m’écoute pas

En détails :

1. Prépare ton tournage

Enregistrer une vidéo, ça ne s’improvise pas. Avant même de sortir ton téléphone de ta poche, réfléchis au message que tu veux faire passer et au résultat visuel que tu veux obtenir. Prends note de tes idées (pas sur ton téléphone, tu en auras besoin pour te filmer… — à moins d’utiliser une appli de prompteur comme celle-ci ou celle-là), structure-les, écris un script si nécessaire et pense à tes éventuels déplacements et aux mouvements de caméra liés. Prends le temps de répéter ton propos (face cam’ ou pas). Entraîne-toi, n’espère pas que la première soit la bonne. Enregistre un premier essai et vérifie que tout roule comme prévu. Assure-toi également que ton smartphone soit opérationnel : checke l’espace de stockage disponible et l’état de ta batterie, ce serait bête d’être interrompu en plein tournage !

2. Choisis bien ton décor

Installe-toi dans un endroit calme et bien isolé, où tu te sens à l’aise et où tu ne risques pas d’être dérangé·e, en pensant notamment aux bruits parasites environnants… Ce conseil est également valable pour ton téléphone : fais en sorte de ne pas voir ton enregistrement interrompu par un appel ou saccagé par une notif’ intempestive et la vibration ou le son qui va avec. Active le mode avion / silencieux / ne pas déranger ou tout à la fois, on n’est jamais trop prudent.

3. Soigne ton éclairage

En vidéo, et encore plus pour les petits capteurs de nos smartphones, bien éclairer ton set est crucial. Pas besoin d’acheter du matos pro pour autant, la lumière naturelle peut faire l’affaire : tourne ta vidéo face à une fenêtre, et évite à tout prix les contrejours. Pour limiter les variations de lumière (nuages qui passent devant le soleil, par exemple), éclaire également la pièce au maximum, avec de l’éclairage diffus idéalement disposé face à toi.

4. Stabilise ta caméra

Ce qu’on veut éviter ici, c’est que ta vidéo tremblote. Pour ce faire, le plus simple est d’utiliser un petit trépied pour smartphone. Ça peut se trouver à moins de 20 balles, mais si on veut rester dans notre logique MacGyver et ne rien dépenser, pose ton téléphone sur un bureau ou une pile de bouquins… et débrouille-toi pour qu’il soit stable. Si quelqu’un te filme, dis-lui de bien tenir le smartphone à deux mains (sans obstruer le micro si tu utilises le micro de ton téléphone) et de garder ses bras le plus proche du corps.

5. Nettoie ton capteur…

Bah oui, ton téléphone traîne partout… On a beau désormais se laver les mains au gel hydroalcoolique toutes les 9 minutes, il y a de fortes chances que l’objectif de ton téléphone soit souillé de traces de doigts ou de poussière. Un petit coup de microfibre et c’est parti, prêt à tourner !

6. …et utilise le bon

Tant qu’on parle de capteur, que tu sois du genre à avoir le tout dernier modèle de smartphone avec des plaques de cuisson en guise de caméras ou pas, utilise ton capteur principal — et pas la caméra selfie. Oui, c’est pratique pour voir le résultat en direct, mais ton enregistrement ne sera pas aussi quali qu’avec le capteur arrière. Et ça t’évitera par la même occasion d’être tenté·e de regarder ton écran plutôt que l’objectif. Oui, regarde ton objectif : c’est à la personne derrière son écran que tu t’adresses, alors regarde-la dans les yeux.

7. Cadre ta scène

Filme à l’horizontale (en paysage) et place la caméra à hauteur de ton visage. Positionne ton smartphone de manière à obtenir le plan désiré en intégrant dans le champ tout ce que tu souhaites . S’il s’agit d’un simple plan face cam’, remplis le cadre au maximum avec ton sujet sans le couper, mais ne zoome surtout pas : le zoom numérique de ton téléphone dégradera la qualité de l’image. Si tu veux voir de quoi ton plan a l’air sans avoir à retourner derrière la caméra, un petit miroir de poche posé au bon endroit fera l’affaire !

8. Ne néglige pas l’audio

En vidéo, aussi paradoxal que ça puisse paraître, le son est plus important que l’image. Nos yeux peuvent supporter une vidéo pixelisée un peu dégueu’, mais nos oreilles supportent bien plus difficilement un son de mauvaise qualité. Problème : les micros intégrés de nos téléphones ne sont pas au top, et surtout, vu la distance entre ton micro et ton sujet au moment de la captation, la qualité audio ne sera clairement pas idéale. Solution : si possible, utilise tes écouteurs et leur micro intégré (genre air/earpods). Mais si tu veux éviter de les voir apparaître à l’écran, c’est ici qu’il faut être créatif pour continuer sans acheter du matériel : cache les oreillettes sous ta chemise et attaches-y la partie micro à l’intérieur avec un peu de gaffa, ou construis-toi carrément un micro-cravate homemade avec une vieille paire d’écouteurs (tuto complet dans cette vidéo de la chaîne Nowtech).

9. Passe en mode manuel

Le mode automatique est ton pire ennemi quand tu es derrière la caméra : passer en mode pro/manuel te permettra de te débarrasser des changements intempestifs de framerate, de balance des blancs, d’exposition ou de focus qui rendent ta vidéo vraiment pas pro. Pour verrouiller l’exposition et la mise au point, maintiens ton doigt enfoncé sur l’écran en pointant l’endroit visé, ça marche sur la plupart des applications. Si l’appli par défaut de ton téléphone ne permet pas ces changements manuels, télécharge une application tierce “pro” comme Filmic, Moment, ou même Open Camera. Filme en 1080p 25fps (images/seconde) — ne t’embête franchement pas avec la 4K si ton téléphone en est capable, ce n’est pas nécessaire pour ce genre de vidéo et ton fichier sera trop lourd pour envoi direct, tu devras alors obligatoirement l’uploader sur YouTube ou équivalent.

10. Ne m’écoute pas

Tu veux shooter en portrait, avec ta caméra selfie, en tenant ton téléphone à bout de bras et en improvisant totalement ? Tu as certainement une très bonne raison de le faire. Dans ce cas, oublie tout ce que je viens de dire, laisse libre cours à ta créativité ! Et si ton propos est clair, bien construit, original, authentique… on te pardonnera toutes tes bavures techniques.

Si tu veux creuser le sujet et investir un peu :

Jonathan Piron

Written by

Je partage mes écrits vains, à défaut d'en être un.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade