Pourquoi je rejoins la révolution blockchain et des crypto-actifs

Après avoir créé ma première startup il y a 8 ans, j’ai décidé de la céder à mon actionnaire institutionnel historique qui vient dès lors d’en prendre le contrôle. J’ai créé cette société à 24 ans à partir de rien et alors que personne ne croyait au projet. C’est donc une satisfaction d’autant plus grande pour moi quand je vois le chemin parcouru. De plus, j’ai le plaisir de confier les rênes de la société à mon associé fondateur en qui j’ai toute confiance, et qui va, j’en suis sûr, continuer à hisser la société au rang des meilleures fintech françaises.

J’ai aujourd’hui 32 ans et je suis plus que jamais un entrepreneur passionné, avec cette naïveté intacte de vouloir changer le monde. J’y suis en partie arrivé dans le domaine de la gestion de patrimoine en France mais je pense que l’innovation technologique dans les services financiers ne fait que commencer. La plupart des gens n’en ont pas encore conscience mais nous sommes à l’aube d’un changement de paradigme rendu possible par la révolution blockchain. Cette innovation se développera assez naturellement dans les domaines financiers, notamment dans les échanges monétaires, les transactions financières et les paiements. Elle s’étendra ensuite à l’ensemble de l’économie à travers ce qu’on appelle la blockchainisation ou la tokenisation de l’économie dans quasiment tous les secteurs d’activité.

Étant connecté à l’univers fintech depuis de nombreuses années, je surveille le développement du protocole Bitcoin et de son écosystème depuis 2012. Mais c’est seulement au début de l’année 2017 que je suis rentré concrètement dans le dossier en achetant mes premiers bitcoins. Malgré le fait que Bitcoin ait été conçu pour être une monnaie, son usage “monétaire” n’augmente pas aussi rapidement qu’espéré — cet usage devrait se développer dans une vingtaine année. Moi-même, je n’ai jamais dépensé mes bitcoins pour acheter quoi que ce soit. Je considère plutôt l’objet comme un actif à part entière, que l’on pourrait aisément comparer à l’or et qu’il est donc important de conserver dans une logique de placement à long terme. Je vous conseille de lire cet excellent article sur le sujet: “Is Bitcoin Gold 2.0”

Au cours des derniers mois, j’ai eu l’occasion de me pencher sur la blockchain, de sa technologie à sa réglementation, en passant par sa gouvernance et sa symbolique. Je me suis alors plongé dans l’univers technologique passionnant des crypto-actifs. J’ai beaucoup lu et j’ai été frappé par les implications sous-jacentes liées au système monétaire, notamment cette notion de confiance décentralisée : Nous pouvons véritablement parler de révolution industrielle, le même genre de révolution que pouvait être Internet à la fin des années 90. L’innovation de Bitcoin est une révolution à la fois monétaire, économique, sociale et technologique. Le protocole de registre distribué Bitcoin permet de garantir plusieurs choses comme la confiance de l’échange sans intermédiaire via un système décentralisé ou encore la traçabilité de la propriété et l’immuabilité dans le temps. Bitcoin a donné naissance à un terrain d’expérimentation extraordinaire et a ouvert la voie à d’autres blockchains pour proposer de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles caractéristiques, tout en gardant souvent l’ADN originel. Je crois beaucoup au développement de ces “altcoins” — je préfère d’ailleurs parler de crypto-actifs plutôt que de crypto-monnaie — car, comme je le disais, cette technologie va selon moi être utilisée dans bien d’autres domaines, et finalement l’usage en tant que monnaie (en remplacement des monnaies traditionnelles dites “FIAT”) ne sera que très faible à moyen terme comparativement aux autres cas d’usage.

Pour preuve de cet engouement récent, le financement en venture capital de l’industrie Blockchain a plus que triplé en 2018 pour atteindre environ 3,13 milliards de dollars. Il y a donc une vraie tendance de marché qu’il faut s’empresser de suivre comme en témoigne la croissance des chiffres depuis 5 ans.

Rappelons que Bitcoin n’a été créé qu’il y a 10 ans à peine. En attendant que celle-ci et les autres blockchains deviennent incontournables à tous les niveaux de nos sociétés, je vous laisse savourer patiemment le spectacle de leur développement en profondeur.

Pour ma part, je souhaite contribuer à son développement, à son expansion et à sa vulgarisation. Je ne pouvais donc pas laisser filer cette révolution devant mes yeux sans m’engager. Cet univers tellement passionnant m’a pas mal accaparé ces derniers temps et c’est logiquement que la vente de la société s’est organisée afin de me permettre de m’investir pleinement dans cette révolution. Le rachat par un acteur institutionnel représente une très belle opportunité pour la société, notamment pour la poursuite de sa croissance forte en France et surtout pour son développement à l’international.

Désormais, je souhaite donc apporter ma contribution à cette révolution Blockchain qui va d’abord se concentrer sur de l’investissement en direct dans des sociétés qui gravitent autour de cet univers. Je suis d’ailleurs sur le point d’investir au capital d’un des leaders des crypto-actifs en France et je suis en due diligence actuellement sur d’autres dossiers très prometteurs. Je ne m’interdis évidemment pas d’investir dans tel ou tel secteur d’activité mais j’aurai toujours une préférence pour l’univers des fintechs et des regtechs. C’est d’ailleurs dans cette logique que je vais rejoindre le board d’AngelSquare fintech, un fonds de business angels, pour apporter mon expertise sur la sélection des meilleurs projets fintech.

Je me donne 24 mois pour bâtir une nouvelle startup, très certainement dans la Blockchain comme vous l’aurez compris. Comme pour la société que j’ai créée il y a 8 ans, j’ai foi en mon instinct et j’ai la conviction que l’avenir réside dans ces nouvelles technologies.


N’hésitez pas à me contacter pour me parler de vos projets ou tout simplement pour échanger sur mes thèmes de prédilections #Fintech #Insurtech #Regtech #B2Bsaas #Blockchain #Bitcoin #Altcoin

Twitter / Linkedin