Qu’est-ce que l’UX design ? Le vrai.

Soyons clairs. L’UX design va bien au-delà de la simple réalisation d’écrans d’applications mobiles. Rapide tour d’horizon de ce terme trop souvent marginalisé.

Origine

Le terme « UX design » (pour Expérience Utilisateur) a été introduit pour la première fois dans les années 90 par Don Norman. Don est l’auteur de l’immanquable livre The Design Of Everyday Things, et considéré comme le précurseur du design centré utilisateur.

Alors vice président du Groupe des Avancées Technologiques chez Apple, Don a réalisé que l’expérience d’utilisation d’un ordinateur dans sa globalité était relativement pauvre : découverte du produit en magasin, chargement de l’immense carton dans sa voiture, installation et peur de mal faire, etc.

Apple lui a alors confié le rôle de « User Experience Architecte », faisant de lui la première personne à voir figurer le terme « User Experience » dans l’intitulé de son poste.


Définition

Il est fondamental de comprendre l’UX design dans sa globalité. Cette discipline comprend de nombreuses dimensions. Nous pouvons citer l’architecture de l’information, l’interaction homme-machine, la psychologie, le marketing, la satisfaction client, la conception d’interfaces graphiques… et j’en passe.

L’UX design englobe tous les aspects de l’interaction qu’a un utilisateur final avec une société, ses services et ses produits.

Vous avez des dizaines voire des centaines d’expériences d’utilisation chaque jour. Ouvrir une porte par exemple. Je pousse. Il fallait tirer. Mauvais choix ? Non, mauvaise expérience d’utilisation. C’est grâce à John Doe, qui a malencontreusement perdu deux chicots lors d’une collision avec une porte, que nous avons désormais un « Pousser » / « Tirer » et que l’expérience s’en est vue améliorée. Merci John.

Pour résumer, l’UX design englobe tous les aspects de l’interaction qu’a un utilisateur final avec une société, ses services et ses produits.

Un bon UX designer doit trouver l’équilibre entre les besoins des utilisateurs, les contraintes technologiques et les objectifs de l’entreprise. C’est parfois compliqué, mais toujours excitant.