Jalousie Fraternelle


La jalousie entre enfants d’une même fratrie est souvent réelle, plus ou moins forte selon la situation familiale et peut-être un peu le sexe ? Ayant vécu une puissante jalousie de la part de ma sœur aînée, qui perdure malgré notre grand âge, l’arrivée de mon plus jeune fils, trois ans après son frère (paraît-il la pire différence…la même qu’entre ma sœur et moi) m’a rendue sans doute plus observatrice. Il n’y a pas eu de problème majeur, juste de petits actes, en fait nécessaires pour déterminer la place de chacun. Était-ce dû au sexe ? A ma vigilance ne désirant pas la réitération dans la génération suivante d’un antagonisme persistant ? Il y a naturellement de nombreuses raisons, mais l’attitude de la mère demeure à mon avis capitale. Je ne tiens pas à stigmatiser “la mère” qui l’est suffisamment dans notre Société lorsque les enfants déraillent…mais la manière dont elle a vécu son enfance implantera dans l’éducation de ses “chérubins” une certaine manière d’être. L’un de nos psys pour enfants, qui n’en a eu qu’un, indique qu’il vaut mieux attendre 4 ou 5 ans entre chacun, une autre psy, que j’affectionne particulièrement, indique qu’il faut en avoir 3…. mais quelque soit le nombre, la différence d’années, le plus important est que la “géniture” doit se sentir aimée pour elle-même avec toute sa personnalité, toutes ses différences par rapport à la fratrie. Facile à dire, pas toujours à pratiquer tant ces “diablotins” peuvent parfois vous pousser dans des retranchements que vous ne désiriez pas toujours affronter…. Mais quel bonheur d’avoir des enfants !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Joselyne DB’s story.