Je ne sais pas comment vous faites avec toutes vos notifications

Je passe ma vie à être accroché à mon téléphone. Pour autant, ça ne veut pas dire que j’en suis dépendant et que mon emploi du temps est orchestré par le flux de notifications de toutes mes apps.

Au contraire, je suis partisan de désactiver toutes les notifications sur son téléphone. De reprendre le contrôle sur la technologie, de ne laisser que les notifications les plus importantes passer, et laisser le reste dans l’ombre.

Personne n’a réellement besoin d’être notifié en temps réel à chaque fois qu’une personne aime sa photo Instagram, que quelqu’un a commenté son post Facebook ou qu’Eurosport vous informe que tel joueur a été transféré dans tel club. Si on ne les maîtrise pas, les notifications dirigent une formidable dictature de la technologie. Et on est nombreux à tomber dans le piège.

Je ne sais pas comment vous faites avec toutes vos notifications. Ça fait depuis longtemps que j’ai tout désactivé sur mon téléphone — et c’est une des meilleures décisions que j’ai pu prendre. Et je ne rate rien. Tout est une question d’organisation. Je n’ai jamais raté d’info importante depuis, et dans le même temps j’ai économisé tellement d’énergie et de temps à ne pas être dérangé chaque minute par des notifications.

À vous de choisir si vous voulez que vos notifications dictent votre vie et votre emploi du temps.
  • Par défaut, toutes les notifications sont bloquées sur mon téléphone. Je vis en permanence avec 2 téléphones (1 perso — 1 pro), et pourtant je n’ai quasiment aucune notification.
  • Les seules notifications activées sont celles des appels, les textos et WhatsApp. Ce qui correspond à tout ce qui peut être urgent (là où je dois être joignable rapidement) et/ou important (sans que ce soit forcément urgent, ce qui doit passer avant les autres notifications). Il s’agit donc principalement de ma famille, de mes amis proches ou quelqu’un qui me cherche au bureau.
  • Les notifications des réseaux sociaux sont également désactivées (Facebook, Messenger, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc). Je passe beaucoup de temps sur ces apps tout au long de la journée, mais c’est toujours moi qui décide d’y aller — pas l’inverse. Sachez donc que si vous m’écrivez sur Messenger, je ne reçois pas de notification.
  • Enfin, il y a aussi certaines apps dont j’active les notifications uniquement de façon ponctuelle quand je sais que j’en ai besoin. Par exemple quand je suis en voyage, j’active les notifications d’Airbnb, de Blablacar ou de Trainline car je sais que j’ai besoin d’être informé en priorité d’un éventuel changement dans mes réservations.

N’hésitez pas à recommander et à partager cet article, c’est ce qui m’aide le plus. Je lis également tous les commentaires, donc faites-vous plaisir.

À très vite sur Medium ou ailleurs !

Blog | Twitter | Medium | LinkedIn | Facebook | Instagram

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Jouanito’s story.