Mes challenges perso pour 2018

On dit souvent que prendre des bonnes résolutions c’est inutile. C’est vrai, on peut décider de changer de vie et de prendre des résolutions n’importe quel jour de l’année. Je crois surtout qu’il n’y a pas de règle et que l’important est de trouver la bonne façon de se challenger et de progresser.

Au début de chaque année, on a cette tradition avec 3 amis proches de se partager nos challenges pour l’année qui arrive. Ces choses qui vont nous faire sortir de notre zone de confort et qui vont nous faire devenir une meilleure personne. Partager ses objectifs permet de se rendre redevable car tu t’y es engagé. Voici mes objectifs pour 2018.

Moins de possessions matérielles, moins d’objets, moins de fringues, etc. Je considère que j’en suis à 80% de mon switch vers le minimalisme, déjà enclenché l’année dernière. Il ne reste plus qu’à aller au bout. J’ai d’ailleurs commandé une nouvelle armoire 2x plus petite que celle que j’ai en ce moment pour me forcer à réduire ce que j’ai chez moi.

L’année dernière j’ai installé une app pour m’imposer des réflexes dans ma vie quotidienne. Aujourd’hui ces réflexes sont devenus des habitudes et je n’y pense plus, j’ai donc supprimé l’app et l’objectif est simplement de conserver ces habitudes avec lesquelles je suis à l’aise. Quelques exemples : inbox zero, couper les notifications de mon tél, manger végétarien, faire du sport tous les jours, apprendre quelque chose d’utile tous les jours (via un article ou un livre), dormir 7h par nuit minimum, etc.

Ça fera évidemment l’objet d’un article dédié, mais cette année sera encore très sportive. Au-delà de toutes les courses officielles et de l’aventure adidas Runners Paris, les 2 objectifs principaux seront d’aller chercher un gros chrono sur marathon et de courir 3000km dans l’année.

Chaque achat est un vote. Quel impact écologique j’ai en achetant ça ? Est-ce que je cautionne la façon dont telle chose est fabriquée ? J’essayerai cette année de me forcer à consommer plus équitable, plus local, plus éthique, en étant vraiment aligné avec la philosophie des marques que je consomme. Facile pour certaines choses (food par exemple), plus difficile pour beaucoup d’autres choses.

Chose sur laquelle je ne me suis pas encore vraiment penché et qu’on prend au sérieux souvent trop tard dans sa vie. J’ai envie d’avoir les idées claires sur comment je veux / je peux placer mon argent, quelles sont les opportunités intéressantes, les différences entre elles, celles qui correspondent à mon profil, etc. Je me suis fixé un objectif d’épargne d’ici la fin de l’année.

Avoir un impact sur d’autres personnes est une des choses les plus enrichissantes. Je n’ai pas encore exploré les possibilités, mais par exemple commencer dans mon quartier dans un domaine où j’ai quelque chose à apporter, en consacrant une partie de mon temps à du bénévolat local.

Peut-être l’expérience personnelle la plus difficile (et bizarre). Les retraites vipassana commencent à être à la mode parmi ceux qui bossent dans la tech et les start-ups (Jack Dorsey, Loic Le Meur) et consistent à une phase de plusieurs jours en dehors de tout contact avec le monde extérieur et avec la technologie. J’essayerai d’en faire une de quelques jours cet été.

Bring it on, 2018 !

Blog | Twitter | Medium | LinkedIn | Facebook | Instagram

Lifestyle blogger — Motivation, minimalism & productivity

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store