AgoraLabTV : comment ça marche ?

Construire des débats télévisés interactifs avec et pour les citoyens, ce n’est plus une utopie. Ca marche déjà !

Les médias audiovisuels peuvent-ils contribuer à redonner aux citoyens l’envie et les moyens de prendre part au débat public ? France 3 Provence Alpes et TVM Est Parisien ont déjà tenté l’aventure avec nous, respectivement sur les thèmes de « l’emploi des jeunes » et de « l’après Charlie ». Forte de ces succès, l’équipe d’AgoraLab propose d’aller plus loin pour dépasser l’entre-soi du débat politique à la télé.

Les médias audiovisuels peuvent-ils contribuer à redonner aux citoyens l’envie et les moyens de prendre part au débat public ? France 3 Provence Alpes et TVM Est Parisien ont déjà tenté l’aventure avec nous, respectivement sur les thèmes de « l’emploi des jeunes » et de « l’après Charlie ». Forte de ces succès, l’équipe d’AgoraLab propose d’aller plus loin pour dépasser l’entre-soi du débat politique à la télé.

1 / Proposer un sujet

Une application dédiée (version bêta), connectée aux réseaux sociaux, permet à chaque citoyen de proposer un sujet de débat et de rassembler des internautes pour soutenir son initiative. Les débats les plus « populaires » font l’objet d’un débat TV.

2 / Contribuer à la préparation du débat

Chacun peut contribuer à la préparation du débat en participant à la « conférence collaborative de rédaction » : la coconf ©. Le portail web permet de partager les contributions préparatoires au débat (textes, liens, vidéos…) et un échange avec la rédaction du média partenaire “co-produit” le conducteur de l’émission.

3 / Y participer à la télé…

Tournée en direct dans un lieu public concerné par la thématique, l’émission-débat s’organise autour des contributeurs citoyens (sur place et en ligne) : témoignages plateau, interviews, expression dans le public, live twitt, etc.

Ca vous branche ?

Rejoignez la communauté !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Julien ROIRANT’s story.