Pourquoi vous avez VRAIMENT besoin de vacances?

Au delà de l’été, des vacances scolaires, des congés payés et des verres de rosé en terrasse, vous en avez besoin pour des raisons scientifiques _et oui!_votre cerveau doit faire un break pour fonctionner normalement.

En tout cas, si vous vivez, comme tous mes clients, dans un monde fait de notifs, de slack, de mails, de sms, de twits etc…et qu’à cela s’ajoute un job à responsabilités qui nécessite de la créativité, de la concentration et d’être capable de prendre de la hauteur. Alors, oui vous devez prendre de vraies vacances.

Ca veut dire quoi concrètement?

D’abord se mettre en vacances de tous ces stimulis permanents qui empêchent votre cerveau d’accéder à la deuxième partie de son système attentionnel qui est “le mode rêverie”; et donc de sortir du mode “centré sur la tache” (activé par tous ces stimulis). Ce qui veut dire qu’il est inutile de se payer des vacances de rêves dans un atol si on passe son temps à consulter ses mails, twits etc..et stimuler cette partie du cerveau. Techniquement vous n’aurez pas réellement été “en vacances” vous vous serez juste déplacés… Et inutile de croire que l’on peut faire les deux ! Il est impossible à votre cerveau d’activer les 2 modes en même temps.

Pourquoi vous avez besoin du mode “rêverie”?

Parce que c’est celui qui permet la créativité, la perspicacité. Celui qui permet de faire apparaître la solution aux problèmes qui nous paraissent insolubles. Ce mode crée des connexions inconscientes dans notre cerveau et nous permet de “voir clair” . Vous savez de quoi je parle : ce moment où la solution apparait comme par magie quand vous vous brossez les dents alors que vous avez arrêté de chercher. Le mode qui vous permet d’élaborer les stratégies, la vision, qui feront de vous une machine d’exécution, au bon sens du terme.

Comment ça marche?

Les neuroscientifiques ont montré que le contrôle du passage entre la rêverie et l’attention est géré par le cortex insulaire (insula). Il fonctionne comme un interrupteur qui switch d’un mode à un autre. S’il est sollicité trop souvent dans la journée, vous vous fatiguez beaucoup plus vite et pouvez même vous sentir étourdis, s’il est sur-stimulé en permanence vous vous mettez en bonne position pour un Burn-Out.

Donc pour empêcher la fatigue de votre cortex insulaire il faut : 1. Prendre de vraies vacances sans stimulis. DIGTAL DETOX. 2. Le reste du temps, compartimenter ses journées au maximum pour éviter les interruptions constantes et les stimulis permanents, en choisissant un moment dédié. Idem pour les mails. Inbox 0 oui, mais en traitant ses mails entre telle heure et telle heure, pas en étant esclave de sa boite mail.

Apprendre à se consacrer à une tâche à la fois va accroître progressivement votre niveau de réactivité et d’efficacité. Vous aurez donc plus de temps pour vous promener dans la nature, ce qui agit comme un bouton : réinitialisation des neurones, et vous aide à avoir le recul nécessaire pour être plus efficace et dans une position plus puissante pour résoudre vos problématiques. C’est un cercle vertueux:)

Alors Vous essayez quand les vraies vacances?