Qui est Valérie Gloriant, l’invitée de l’Émission Politique face Jean-Luc Mélenchon ?

Un titre assez étrange n’est-ce pas ? Pour celles et ceux ayant regardé l’Émission Politique avec Jean-Luc Mélenchon, vous devez peut-être savoir qui est Valérie Gloriant.

Valérie Gloriant, telle qu’elle était présentée lors de l’Émission Politique du 23 février.

L’Émission Politique, diffusée le soir sur France 2, repose sur un principe assez simple : confronter un candidat à la présidentielle face aux présentateurs David Pujadas et Léa Salamé ainsi qu’à différents spectateurs choisis par la production. Le candidat en question se prêtant alors à la défense de son programme en direct face à ces intervenants. Ce fût notamment le cas hier soir lors d’une séquence qui voyait Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle de 2017, discuter avec une dénommée Valérie Gloriant sur la question des migrants en France.

Car la prise de position à ce sujet de JLM est (grossièrement) de garder les migrants déjà basés en France. C’est là que Madame Gloriant intervient puisqu’elle y est farouchement opposée et décrit sa propre expérience pour se justifier : ancienne restauratrice à Calais, elle serait désormais sans domicile fixe et sans emploi, la faute selon elle aux migrants qui sont venus s’installer en face de son ancien restaurant. Les clients, certainement par peur des migrants, auraient subitement arrêté de se rendre dans son établissement, la forçant à “se mettre en liquidation” au bout de 5 ans. Valérie Gloriant conclue finalement son intervention par le désormais célèbre mais ô combien intéressant “je ne suis pas raciste car…” et faisant la comparaison entre les migrants d’hier et d’aujourd’hui, précisant qu’elle a elle-même déjà hébergé des SDF.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/pression-migratoire-une-calaisienne-demande-ia40796b0n3670572

Alors pourquoi s’arrêter sur cette dame dont le destin semble brisé de par l’arrivée d’horribles migrants près de son lieu de travail ? (cette phrase est évidemment au second degré) Il semblerait que Valérie Gloriant ait quelque peu exagéré sa situation.

En août 2016, elle est interviewée par “La Voix du Nord” sur sa situation et précise alors avoir perdu un premier logement à cause notamment “de la pression migratoire” suivi d’un deuxième à cause d’un incendie. Elle est cependant loin d’avoir été abandonnée par ses pairs puisqu’on lui aurait proposé “de vivre dans un immeuble, également prévu pour les demandeurs d’asile.”, acte qu’elle aurait refusé.

Si la “pression migratoire” laisse déjà à désirer comme justification, on observe aussi en fin d’interview que Valérie Gloriant n’est pas sans emploi et travaille même dans la brasserie de sa fille.

Mais les choses ne s’arrêtent pas là, puisque dans un autre article de “La Voix du Nord” publié 3 semaines plus tard, elle explique que la fermeture de son restaurant est dû aux licenciements de différentes société de transporteurs qui étaient réguliers dans son restaurant. Elle oublie aussi d’évoquer les différents problèmes d’hygiènes et d’impayés que le restaurant accumulait depuis plusieurs années (selon un papier du site “NordLittoral.fr”).

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/calais-au-courgain-maritime-les-riverains-divises-sur-ia33b48581n3014709
Source : http://www.nordlittoral.fr/calais/calais-une-bouteille-a-la-mer-lancee-par-une-ia0b0n288322

L’histoire aurait pu se terminer ainsi, par une vieille femme visiblement prête à exagérer un peu sa situation afin de défendre son avis contre les migrants face à JLM. Mais la petite touche finale reste cette vidéo de la chaîne YouTube “GlobeTV” intitulée “La tentation FN, Voici les nouveaux électeurs de Marine Le Pen”, un reportage diffusé sur France 3 en janvier 2017.

Devinez qui l’on retrouve à la 25ème minute de cette vidéo pour parler des réfugiés ?

Source : https://www.youtube.com/watch?v=FZzh6cXbOYM

Il est alors évident que France 2 n’a effectué que peu de recherches sur ses intervenants puisque la simple recherche Google de “Valérie Gloriant” permet de tomber sur tous les articles que j’ai cité. Le fait d’opposer JLM à une militante FN, au passé peu commun et aux propos exagérés reste de ce fait assez discutable.

Recherches : @rachidowsky13

Update du 25 février 2017 : Valérie Gloriant aurait finalement décidé de rejoindre les idées de JLM : https://www.facebook.com/frederic.gens/posts/10154302958616127
Show your support

Clapping shows how much you appreciated Julian Madiot’s story.