Ultra trail
Jérôme Binette
42

Bravo pour ton récit et pour ta course. J’éprouve un attachement pour la Gaspésie parce que mes grands-parents y sont nés et y ont vécus. J’ai déjà gravi le Mont Albert en randonnée, si je ne me trompe, nous avions alors parcourus environ 15 km et cela nous avait pris toute la journée. Je ne peux qu’imaginer la difficulté de parcourir 100 KM en un seul jour dans cette région suavage. Je me rappelle bien que les sentiers étaient en général assez difficiles. Félicitation !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.