90 Followers
·
Follow

Ces dernières semaines, de nombreux particuliers ont profité du confinement et de la baisse des marchés pour s’intéresser à la bourse 👀.

Beaucoup se lancent sans stratégie en espérant “faire des coups” à court terme. Ils prennent des risques importants sans forcément le savoir, souvent en investissant sur quelques actions, voire des biotechs, ou en spéculant sur l’évolution du cours du pétrole, et risquent de se casser les dents .

C’est pourquoi nous lançons Step by step, une newsletter gratuite qui explique pas à pas comment investir sur les marchés financiers en limitant les risques.

Image for post
Image for post

Dans les prochaines semaines, nous aborderons…


Depuis un mois les marchés actions ont fortement chuté à cause de la pandémie qui nous touche actuellement. Le CAC 40 a ainsi perdu près de 24% sur cette période, alors que le S&P 500 a lui reculé de 20%. Pour un investisseur de long terme, aucune raison de changer ses habitudes d’investissement, il faut au contraire continuer à investir pour profiter de l’opportunité.

Image for post
Image for post
Crédits : Mark Finn

Les marchés et l’incertitude

Les investisseurs détestent l’incertitude, or la période actuelle en est remplie. Avec la pandémie de coronavirus qui touche désormais presque tous les pays du monde, personne ne peut prédire quand la situation reviendra à la normale et quand l’économie mondiale pourra repartir. …


Les marchés actions ont connu une forte baisse sur ces derniers jours (-17.3% pour le S&P 500 en un mois), et la volatilité devrait rester présente encore quelques temps sur les marchés financiers. En y regardant de plus près on s’aperçoit que certaines classes d’actifs ont plutôt bien résisté, voir bénéficié, de cette période agitée. C’est notamment le cas des obligations.

Image for post
Image for post
Crédits : Jamie Street

On nous demande d’ailleurs souvent pourquoi avoir une part d’obligations dans son portefeuille alors que le rendement espéré est plus faible que celui des actions et que le traitement fiscal est moins avantageux (pas compatible avec le PEA) ?

La situation actuelle permet d’illustrer l’intérêt des obligations : un portefeuille composé à 60% d’actions (S&P 500) et 40% d’obligations (Bloomberg Barclays Global Aggregate Bond Index) n’a perdu que 8.6% …

About

Axel

L’indépendance au service de votre patrimoine : dynamisez votre épargne avec une stratégie personnalisée (www.get-axel.com)

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store