La code review est devenue, ces dernières années, une étape obligatoire dans la vie des projets. Dans de nombreuses équipes, aucune fonctionnalité n’est intégrée au projet en production sans d’abord passer par la phase de code review.

Et si on appliquait le même principe aux designs ? C’est à dire soumettre tout nouvel élément ou page à l’avis et la validation d’autres designers avant de l’envoyer aux développeurs pour intégration.

Les clés d’une design review réussie

  • Critiquer le design, pas l’auteur du design.

Que s’est-il passé cette année dans le monde agité du développement web ? Quelques mots-clés : React, Vue, GraphQL, TypeScript, CSS-in-JS.

React vs Angular vs Vue
Ci-dessous, une comparaison du nombre de téléchargements des trois libs sur npm.


J’ai assisté le mois dernier à un évènement dédié au SEO, organisé par Search Foresight (ils organisent régulièrement ce type d’évènement, c’est gratuit et ouvert à tous, si ça vous intéresse c’est par ici).

Parmi les conférences, toutes de grande qualité, une m’a particulièrement intéressé : “Le temps de chargement n’existe pas”, par Damien Jubeau, CEO de Dareboost. Cet article en est largement inspiré.

Tout part du constat suivant :

53% des visites sur mobiles sont abandonnées si le temps de chargement excède les 3 secondes.

Etude Doubleclick

Mais de quoi parle-t’on exactement ? Comment mesurer le temps de chargement…


Je vais aborder dans cet article un sujet qui me tient à cœur : la collaboration entre designers et développeurs.

Pour la bonne tenue d’un projet, il est primordial que designers et développeurs travaillent en ayant conscience de l’importance de chacun.

  • Le designer est garant de la qualité du design de l’application livrée.

Le designer et le développeur sont, ensemble, garant de la qualité générale de l’application. Ils doivent par conséquent travailler ensemble, en ayant conscience des problématiques et des contraintes de l’autre.

Tout ce qu’un designer conçoit…


GraphQL est un langage de requêtes pour les APIs, conçu par Facebook (les mêmes qui ont inventé React), qui se présente comme une alternative aux API REST.

Pourquoi une alternative à REST ?

Pour comprendre pourquoi GraphQL a été imaginé, il faut d’abord revenir sur ce qui ne fonctionne pas dans les API REST.

Une ressource = une URL

Dans une API REST, chaque ressource nécessite une URL dédiée. Par exemple, si votre application a besoin d’un utilisateur et de ses enfants, il faudra faire deux requêtes distinctes.

Une requête pour récupérer l’utilisateur :

GET /user?id=123

// Réponse
{
id: 123,
name: 'Homer',
children: [456,789]
}

Une requête pour récupérer ses…


Le dev du coin vous tient au courant des dernières avancées en matière de technos web et mobiles.

Aujourd’hui, je vous présente l’API Beacon (specs), une fonctionnalité déjà embarquée dans les navigateurs (à l’exception d’Internet Explorer et Opera Mini) qui permet au développeur de faire un appel réseau à la fermeture d’une page, sans créer de ralentissement.

Quoi ?

Pour en savoir plus sur l’implémentation technique, je vous recommande ce tutorial de Smashing Mag

L’API Beacon permet à une page de faire une requête réseau sans être obligé d’attendre une réponse pour poursuivre son exécution. …


Le dev du coin vous tient au courant des dernières avancées en matière de technos web et mobiles. Aujourd’hui, focus sur l’API Payment Request, un nouveau standard du W3C qui vise à simplifier l’expérience de paiement en ligne.

Quoi ?

L’API Payment Request (specs) permet à un site de déléguer l’ensemble du parcours de paiement au navigateur Web.

Comment ça marche ?


WordPress a très mauvaise réputation parmi les développeurs. Ce serait un CMS vieillissant, lent, peu sécurisé, et pas digne du travail de développeurs dits compétents.

Personnellement je pense que WordPress c’est top. La plateforme évolue continuellement, et compte toujours plus d’utilisateurs au fil des ans. Et entre nous, si la solution ne tenait pas la route, 32% du web n’en serait pas dépendant.

WordPress : pourquoi une telle impopularité ?

“C’est vieux, le code est moche !”


Update: Since june 2017 and the release of NPM 5, it’s not relevant to use Yarn anymore since the new version of NPM also generates a lock file.

Yarn was initiated by Facebook, and is now supported by major companies like Google. It’s mainly a replacement for package management in your web projects, with a few features missing from the npm CLI. Yarn is fully backward compatible with the npm package manager structure (package.json and node_modules are here to stay).

Before we dive in, I should say that Yarn’s approach is very similar to the PHP package manager Composer. …

Vincent Ballut

Freelance Frontend Developer.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store