(François here)
Carole Granade-Segers
3817

François Camille Clémence

depuis hier soir toutes mes pensées vont vers. C’est si soudain ça a été tellement vite. J’espérais que les petites cellules folles de Carole allaient lui laisser un peu de répit et du temps pour carole, pour vous, pour nous tous. Courage. Maintenant il faut laisser du temps au temps pour apprivoiser son absence et ce manque insupportable. Heureusement il y a La mémoire. Repose en paix Carole. Tu sera toujours dans notre cœur. Karine et Pierre

Like what you read? Give Karine Baudin a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.