SOCIAL FEST — JOUR 1 — MIEUX VIVRE, AVEC DU SENS DANS SON TRAVAIL

Dans le cadre du Social Fest organisé par Kawaa, à Ground Control, du 7 au 11 novembre, nous ferons pour ceux qui n’étaient pas là, le compte-rendu le plus exhaustif possible de ce qui s’est dit pendant le Débat du Jour. Voici le compte-rendu du JOUR 1.

Nous vous invitons aussi à écouter l’émission de Radio Ground Control consacrée à la thématique : https://www.groundcontrolparis.com/podcast-au-gre-du-ground

TALK — Comment donner du sens à son travail ?

Avec :

- Arnaud Breuil, Responsable du département écosystème et engagements du groupe Up- coopérative qui conçoit et commercialise des produits et services qui facilitent l’accès à l’alimentation, la culture, les loisirs, l’éducation, l’aide à domicile, l’aide sociale.
- Matthieu Dardaillon, Fondateur de Ticket for change- Ticket for change forme et accompagne des individus à devenir acteurs de leurs vies et de la société, à travers des programmes et outils accessibles en ligne et en présentiel
- Béatrice Moulin, Co-fondatrice de Switch Collective- Switch Collective fédère une communauté d’actifs en quête de sens et leur apprend à inventer un parcours qui leur correspond
- Sylvain Reymond, Directeur Général ProBono Lab- association qui permet aux organisations à finalité sociale d’accéder aux compétences dont elles ont besoin, gratuitement grâce au mécénat et au bénévolat de compétences
- Antoine Rouillé d’Orfeuil, Directeur Général du GROUPE SOS- Le Groupe SOS est une organisation française spécialisée dans l’entrepreneuriat social qui regroupe des entreprises et des associations

Animé par Chrystèle Bazin, journaliste pour Socialter

Selon Béatrice Moulin, co-fondatrice de Switch Collective la valeur travail est aujourd’hui extrêmement importante dans notre société. C’est la première question que l’on pose quand on rencontre quelqu’un qu’on ne connait pas. On veut donc un travail qui nous ressemble, mais 91% des gens ne se retrouvent pas dans leur travail en France ce qui veut dire qu’il y a un grand écart entre les idéaux et la réalité du travail.

QUE PROPOSE SWITCH COLLECTIVE ?

Comment permettre à chacun de redonner du sens à son travail et de revaloriser le travail en général ?

Un constat : on sait ce qu’on veut quitter mais on ne sait pas où aller. Alors comment passer de « quelle est le meilleur en soi ? » à « quel est le meilleur pour moi ?» ?

Les conseils de Switch :

· Remettre les talents au service de projets auquel on croit.

· Se réinventer de manière régulière.

· Repartir de soi : qui je suis, qu’est-ce que j’aime, qu’est-ce que je sais faire.

· Se tester et explorer de nouvelles facettes.

· Se renseigner sur des métiers (passer une journée avec qqn qui fait tel métier).

· Se lancer : réinventer son job, lancer un projet, changer de métier.

80% des gens qui font le programme Switch Collective le font alors qu’ils sont en poste, alors oui c’est possible ! Mieux comprendre qui l’on est et ce que l’on recherche, cela prend entre 6 mois et 1 an lorsque l’on est accompagné et/ou en recherche active.

Pour en savoir plus : https://www.switchcollective.com/& https://www.switchcollective.com/programme

Selon Sylvain Reymond, directeur général de Probonolab, il y a une possibilité de redonner du sens en s’engageant ponctuellement. 13% des entreprises en France pratique le mécénat de compétences.

QUE PROPOSE PROBONOLAB ?

L’objectif de l’association est que les entreprises proposent à leurs collaborateurs de faire du mécénat sur leur temps de travail, ce pour construire avec les entreprises des projets d’engagement de plus en plus structurés.

. Elle propose plusieurs accompagnements et événements :

- Programme booster : accompagnement de structures

- Probono.emploi : compétences des personnes en recherche d’emploi

- 14–15 novembre : Probono factory

Les collaborateurs d’entreprise développent de nouvelles compétences et peuvent s’engager avec des associations. C’est également un bon outil pour amorcer une transition.

Il existe 3 formats d’engagement : sprint (2h), semi-marathon (demi-journée), marathon (1 journée).

Ces expériences permettent aussi aux demandeurs d’emploi et aux personnes en reconversion de valoriser leurs savoir-faire et savoir-être !

Pour en savoir plus : https://probonolab.org/& https://probonolab.org/association

Selon Arnaud Breuil du groupe Up à qui a été posé la question « Est-ce que travailler dans une société coopérative donne du sens à son travail ? », devenir salarié, c’est devenir sociétaire de l’entreprise. Cela apporte donc une prédisposition à l’engagement collaboratif.

QUE PROPOSE LE GROUPE UP ?

Comment faire en sorte que les gens trouvent du sens chez Up ?

Le groupe a pris la décision de supprimer la RSE, car elle doit devenir un projet global de l’entreprise. Il veut donner la possibilité aux salariés de s’impliquer (dialogue social, challenges autour de l’innovation…). Quelques propositions qui existent au sein du groupe Up :

- Des activités de mécénat

- Un programme environnemental

- Le dispositif de l’arrondi sur salaire pour soutenir des associations

- La mise en place d’une plateforme d’engagements.

Pour en savoir plus : https://www.up.coop/

Selon Antoine Rouillé d’Orfeuil du groupe SOS, l’équation du sens est multi-factorielle. Il n’y a pas une organisation ou un statut qui répond à la question du sens.

QUE PROPOSE LE GROUPE SOS ?

L’interculturalité en interne est au cœur de l’organisation du groupe. Il y existe la possibilité de prendre des responsabilités à tout âge, la responsabilisation des salariés y est forte.

L’innovation sociale est aussi pratiquée en interne, les salariés du groupe sont invités à y contribuer.

Pour mieux vivre avec du sens dans son travail, aimer ce que l’on fait et de savoir à quoi on sert sont des besoins auxquels l’entreprise doit contribuer et répondre.

Pour en savoir plus : http://www.groupe-sos.org/

Selon Matthieu Dardaillon, fondateur de Ticket for change, l’option de mettre le sens au cœur du travail est de plus en plus accessible pour les travailleurs. Il est insupportable de vivre dans un monde et de se sentir impuissant. La notion d’engagement a longtemps été dissociée de la notion du travail, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

De plus de plus de personnes cherchent des carrières à impact : faire des choix de carrière pour contribuer à nos grands défis de société.

QUE PROPOSE TICKET FOR CHANGE ?

L’association propose de devenir acteur pour changer le monde avec des formations en présentiel ou en ligne.

3 grandes voies sont proposées :

- Devenir entrepreneur social

- Être acteur à l’intérieur des grandes groupes (Corporate Changemaker)

- Devenir contributeur : rejoindre des projets

Il existe également un Mooc « Devenir entrepreneur du changement » (70.000 inscrits), 100% gratuit

Pour en savoir plus : https://www.ticketforchange.org/ https://fr.coursera.org/learn/entrepreneur-changement

RETROUVEZ LE FIL TWITTER DU SOCIAL FEST

RETROUVEZ LES STORIES INSTAGRAM PAR JOURNEE