Quand Mfandena dépasse Eseka
Lae Loe
52

Ah ça. Moi j’ai refusé de faire même un mini constat sur l’affaire-là. J’étais à Eseka ce weekend, j’ai vu de mes yeux l’horreur qui marque encore le sol. Ces locomotives toujours présentes dans le ravin. J’ai encore du mal à focus sur autre chose, beaucoup de mal. En tout cas, du courage à nous. The road is just so long….

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.