CLIQUEZ ICI POUR REGARDER MEDIA PLANET #05 EN VIDEO

L’Ecole 42 en Californie

Amazing, exciting… Les superlatifs ne manquent pas pour annoncer l’arrivée en Californie, après Paris, de l ‘école 42. Cette école fondée par Xavier Niels forme on le sait des développeurs avec une pédagogie très particulière.

C’est Kwame Yamgnane, qui avait co-lancé l’école de Paris, qui va s’occuper de ce dossier aux Etats-Unis.

42, c’est d’abord un chance donnée à des jeunes, souvent en rupture scolaire, d’apprendre un métier et de vivre de l’informatique, qui est souvent leur passion. Et c’est donc, aussi, désormais, une école française au coeur de la Silicon Valley. Ce qui mérite bien un cocorico.

On peut critiquer Xavier Niels, le fondateur de Free, mais c’est quelqu’un qui dépense sa fortune — en tout cas une partie — dans des causes utiles, comme financer des start-up où des écoles, là où ses homologues patrons dépensent plutôt leur argent dans l’art. Chacun son truc, après tout! En même temps, sur le long terme, quel meilleur outil de networking qu’une école? Vous imaginez, tous ces gens qui n’oublieront jamais celui qui leur a permis de trouver un travail et qui n’auront jamais plus rien à lui refuser? Fantastic!

Caisse d’Epargne: est-bien utile?

Le nouveau film de marque de la Caisse d’Epargne est sorti. Il est signé par sa nouvelle agence Altmann+Pacreau.

Je viens de le regarder, et je n’ai qu’une question: est-ce bien utile? Non, je plaisante!

Changer la communication d’une banque n’est vraiment pas une sinécure. La nouvelle pub surfe clairement sur l’époque, peut-être un peu trop, d’ailleurs. Ma question n’est donc peut-être pas si idiote: y-a-t-il encore de la place pour la communication corporate en 2016? Est-ce que ça fait le job, comme on dit? En fait, c’est la Caisse d’Epargne qui devra faire le sien, de travail, c’est à dire tenir sa promesse: nous « être utile ». Car sans faire de faux procès, il y a souvent un monde entre la com des banques, toutes les banques, et la réalité du terrain.

Verdun, 100 ans…

Et on finit avec Verdun, dont on commémore le centenaire de la bataille. On en a beaucoup parlé cette semaine, avec l’annulation du concert de Black M, prévu le 29 mai. Une polémique idiote qui nous fait oublier l’essentiel, cet hommage que l’on doit aux 700 000 morts, blessés ou disparus en 300 jours de déluge de fer et de feu.

A cet égard, il faut saluer le travail de mémoire réalisé sur-place par L’Office national des forêts, chargé d’entretenir tous ces lieux historiques. L’ONF vient de lancer une souscription, eh oui, du crowd funding pour Verdun (!), dont l’objectif est de préserver, grâce à de nouveaux aménagements et sentiers pédestres, la mémoire de cet incroyable champs de bataille.

L’ONF espère lever un million d’euros. Et franchement, je ne peux que vous encourager à souscrire. Au noms de tous ces noms, justement, que l’on retrouve sur tous les monuments aux morts de tous les villages de France. Voilà le lien où soucrire.

Like what you read? Give François Kermoal a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.